Contraception : rappel d’anneaux vaginaux en raison d’un risque de rupture



L’Agence nationale de sécurité du médicament rappelle certains lots d’anneaux vaginaux (Etoring et Etonogestrel / éthinylestradiol Mylan), suite à une augmentation du nombre de cas de rupture en France et en Europe. La qualité et l’efficacité des dispositifs contraceptifs sont en cause. 



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire