L’Europe en région : la Bourgogne-Franche-Comté


Synthèse


25.02.2020

Alexandra Lesur

Située dans le centre-est de la France, la région Bourgogne-Franche-Comté possède un territoire de taille comparable à celui de pays européens tels que la Suisse ou la Slovaquie.

Découvrez ses spécificités et le rôle de l’Union européenne sur le territoire.

Très étendue, la Bourgogne-Franche-Comté qui compte 2,8 millions d’habitants est répartie de façon inégale de part et d’autre de l’axe Dijon-Mâcon avec une densité relativement faible (59 habitant/km2). La région se classe néanmoins dans la première moitié des régions européennes les plus peuplées. Elle se caractérise par un déficit migratoire pallié jusqu’à présent par une fécondité élevée (17e taux de fécondité le plus élevé de l’Union européenne en 2016) qui tend à baisser.

Troisième région de France où le taux de chômage est le moins élevé pour la population active âgée de 20 à 64 ans en 2018 (7,9%), elle est néanmoins au-dessus de la moyenne européenne (6,9% en 2018) comme la plupart des régions françaises. Moins présente dans les activités tertiaires (commerce, transports, activités financières), c’est la première région industrielle française (17,3 % des emplois). Elle se classe dans ce secteur au 45e rang des régions européennes.

Avec cinq pôles de compétitivité, la Bourgogne-Franche-Comté est bien placée en termes de recherche et de développement et se positionne dans le premier tiers des régions européennes dans ce domaine. Tournée à la fois vers la viticulture et l’élevage, c’est une région en France plus agricole que la moyenne. Cependant, la région se trouve confrontée aux enjeux liés à « l’hyper-ruralité » de la partie ouest tels que l’enclavement géographique ou le manque d’équipements et de services.

Pour la période 2014-2020, la région dispose d’une enveloppe de 1,4 milliard d’euros de l’Union européenne afin de soutenir des projets sur le territoire. Le renforcement de la compétitivité des entreprises et du territoire, le développement d’une société numérique ou celui des énergies renouvelables figurent parmi ses priorités.

Carte d’identité – Région Bourgogne-Franche-Comté

Départements : Côte-d’Or, Doubs, Haute-Saône, Jura, Nièvre, Saône-et-Loire, Territoire de Belfort, Yonne
Capitale administrative : Dijon (159 031 habitants)
Présidente de région : Marie-Guite Dufay (Parti socialiste)
Superficie : 47 784 km²
Population : 2,820 millions d’habitants (2016)
PIB par habitant (SPA) : 24300, similaire à celui de la Communauté valencienne en Espagne, en dessous de la moyenne européenne qui se situe à 30 000 (2017)
Principaux secteurs d’activité : mécanique/métallurgie, matériels de transport, agroalimentaire et plasturgie
Financements européens : 1,4 milliards d’euros (2014-2020)
Régions partenaires : Land de Rhénanie-Palatinat en Allemagne, Voïvodie d’Opole en Pologne et Bohême centrale en République tchèque

Contacts utiles :

Bourgogne : Paysage de vignes en Bourgogne près de Echevronne
Paysage de vignes en Bourgogne près de Echevronne – Crédits : Jon Oropeza – Flickr (2009)  

 

Ma région agit pour moi

Politique régionale européenne : mode d’emploi

 

L'Europe en région



touteleurope

A lire aussi

Laisser un commentaire