L’Europe en région : la Guyane


Synthèse


25.02.2020

A la fois région et département, la Guyane est la seule collectivité européenne située sur le continent sud-américain, au nord du Brésil. D’une superficie comparable à celle de l’Autriche, c’est la seconde plus grande région de France.

Découvrez ses spécificités et le rôle de l’Union européenne sur le territoire.

La Guyane est la région la moins dense de France, avec 3 habitants au kilomètre carré. Son immense territoire, délimité par le Brésil au Sud, le Suriname à l’Ouest et l’océan Atlantique au Nord-Est, n’est urbanisé que sur sa bande littorale (2567 habitants / km² à Cayenne, le chef-lieu de la région). La forêt tropicale guyanaise, qui recouvre quasiment l’intégralité du territoire, compte parmi les réserves écologiques les mieux préservées du monde.

La démographie guyanaise croît néanmoins rapidement, sous l’effet d’un taux de natalité élevé et d’un faible taux de mortalité (une personne sur deux y est âgée de moins de 25 ans). De nombreux jeunes quittent le territoire chaque année, essentiellement vers la France métropolitaine, mais son solde migratoire reste légèrement positif en raison d’une immigration importante (un tiers de la population est aujourd’hui de nationalité étrangère).

De 283 540 habitants au 1er janvier 2019, l’Insee estime ainsi que la population de la Guyane devrait atteindre 428 000 habitants en 2050, posant d’importants défis en termes de logements, d’éducation et d’emploi des jeunes, notamment dans l’Ouest guyanais. S’il recule en 2018, le chômage touche toujours 19 % de la population active et 32 % des 15-29 ans. Des taux parmi les plus élevés de France et d’Europe.

En 2017, son PIB par habitant en fait la deuxième région la plus pauvre de France après Mayotte. Et la 18e région la plus pauvre de l’UE (en standards de pouvoir d’achat).

L’économie guyanaise est largement tournée vers le secteur tertiaire (8 travailleurs sur 10 en 2018). Le secteur spatial y occupe néanmoins une place particulière (15 % du PIB). C’est en effet depuis Kourou que l’Union européenne lance ses fusées Ariane et Vega, ainsi que le lanceur russe Soyouz. En 2018, le Centre spatial guyanais a généré 4 700 emplois directs, indirects et induits sur le territoire.
Par ailleurs, en parallèle d’une activité minière légale, la Guyane est le siège d’une forte activité clandestine d’orpaillage, à l’origine de la détérioration de milliers d’hectares de la forêt amazonienne. 

La Guyane est l’une des neuf régions ultrapériphériques de l’Union européenne. Sur la période 2014-2020, l’UE y investit 662 millions d’euros, dont plus de la moitié au titre du programme FEDER-FSE (391 millions d’euros). Ce dernier a pour objectifs principaux sur le territoire d’encourager le développement des entreprises, déployer les réseaux numériques, promouvoir un développement durable, améliorer les offres médico-sociales et scolaires, favoriser l’insertion professionnelle ou encore diminuer les surcoûts liés à l’ultra-périphéricité.

Carte d’identité – Région Guyane

Capitale administrative : Cayenne (60 580 habitants au 1er janvier 2016)
Président de la Collectivité territoriale de Guyane : Rodolphe Alexandre (Guyane Rassemblement)
Superficie : 83 534 km²
Population : 283 540 habitants (2019)
PIB par habitant (SPA) : 14 800, l’un des plus bas de l’Union européenne dont la moyenne s’élève à 30 000 (2017)
Principaux secteurs d’activités : administration, éducation et santé (Cayenne et autres grandes communes), spatial (Kourou), BTP, commerce, transports (Grand port maritime de la Guyane, aéroport international de Cayenne-Félix Éboué), extraction aurifère (Maroni, Mana, Saül, Oyapock…), tourisme, agriculture et élevage (Ouest guyanais et Oyapock), artisanat.
Financements européens : 662 millions d’euros (2014-2020)

Contacts utiles :

 

Le marché de Cayenne - Crédits : Julie Drewnowski / Flickr CC BY-NC 2.0Le marché de Cayenne – Crédits : Julie Drewnowski / Flickr CC BY-NC 2.0

 

Ma région agit pour moi

Politique régionale européenne : mode d’emploi

 

L'Europe en région



touteleurope

A lire aussi

Laisser un commentaire