« Une décision historique », affirme la Fondation des femmes



« Cela montre que la peur change de camp, la honte change de camp », a affirmé Floriane Volt, porte-parole de la Fondation des femmes, après la condamnation à New York du producteur Harvey Weinstein.

« C’est une décision historique, un symbole fort et important », s’est réjoui lundi 24 février sur franceinfo, Floriane Volt, porte-parole de la Fondation des femmes, après la condamnation à New York du producteur de cinéma Harvey Weinstein pour agression sexuelle et viol par un jury de Manhattan. Il a aussitôt annoncé qu’il allait faire appel de cette décision.

Il faut « saluer le courage de ces victimes qui ont porté cette affaire devant la justice. L’affaire Weinstein, c’est le début de l’affaire #Metoo. C’est un symbole qui est envoyé aux victimes partout dans le monde et en particulier aux Etats-Unis », a poursuivi Floriane Volt.

« Tout le monde était attentif à cette libération de la parole qui a commencé il y a deux ans et qui ne cesse de continuer ». Cela « montre que la peur change de camp, la honte change de camp. C’est un signe important et très positif », a-t-elle insisté.

« En France à la Fondation des femmes on milite, on travaille pour l’accès à la justice des femmes victimes de violences, on veut croire. On croit à la justice et on sait qu’en France la justice fait des efforts, mais il faut que cette justice soit formée, qu’elle soit capable de se mettre en mouvement », a poursuivi Floriane Volt.

Il y a des avancées qui ont été faites au cours du Grenelle des violences conjugales mais c’est un long mouvement. Nous ce qu’on veut croire c’est que le monde de Weinstein, c’est le monde d’hier.Floriane Volt

« Le monde du cinéma n’est pas épargné par les violences sexuelles comme tous les secteurs, je pense qu’il faut vraiment changer les mentalités et prendre conscience, comme l’a montré Sarah Abitbol dans le sport, aujourd’hui, les violences sexuelles continuent de toucher tous les secteurs. Ce n’est pas anodin que ça ait commencé dans le monde du cinéma. Ce qui est important c’est de venir briser ce silence dans lequel s’enferment trop souvent les victimes de violences sexuelles », a martelé Floriane Volt. 



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire