Parce que les terrasses sont « l’âme de Paris », Buzyn s’oppose à l’interdiction de les chauffer




« C’est l’âme de Paris d’être à une terrasse de café » a déclaré la candidate LREM Agnès Buzyn ce lundi, qui penche plutôt pour une « régulation » des terrasses chauffées.



nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire