Salon de l’agriculture : face aux nouveaux défis



Le métier d’agriculteur fait à nouveau rêver. « On peut dire surtout qu’il y a un désarroi de la part de gens, qui font un métier typiquement des cadres parisiens, lyonnais ou bordelais qui en ont marre. Qui à 40-45 ans font un bilan sur leur vie. Très souvent ils choisissent d’embrasser la carrière agricole et c’est ces gens-là qui font un changement de carrière qu’on retrouve dans les formations diplômantes en agriculture (…) et qui apportent un regard nouveau sur l’agriculture« , explique Frédéric Denhez spécialiste des questions agricoles en direct de la porte de Versailles à Paris.

Est-ce que l’élevage attire ? « L’élevage c’est plus compliqué. L’élevage bovin n’attire pas, car c’est compliqué. L’élevage de certaines races faciles à élever comme la Blonde d’Aquitaine oui, mais les races de vaches plus difficiles à élever comme la Pie Rouge par exemple c’est plus compliqué. Donc oui ça continue d’attirer, car avec les chèvres on peut faire de la valeur ajoutée en faisant ses fromages« , conclut Fédéric Denhez.

Le JT

Les autres sujets du JT



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire