L'économie de l'attention mange nos cerveaux. Et si on la taxait ?



Je commence par discuter du dîner, mais je finis par détailler une invasion extraterrestre par des poulets à quatre yeux en bikini, juste pour voir si ma petite amie le remarquera. Nous en sommes tous arrivé là, luttant follement pour attirer l'attention d'un être cher qui est absorbé profondément par un écran. Incroyable : être abandonné par ses proches pour Facebook, Fortnite ou Instagram est devenu plus courant qu'une mauvaise connexion wifi. Notre ressource la plus (…)


Economie



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire