« L’obsession de Bouteflika à garder le pouvoir l’a perdu »




Un an après le déclenchement des manifestations qui chassèrent du pouvoir Abdelaziz Bouteflika, à la tête de l’Algérie pendant vingt ans, le journaliste Farid Alilat revient sur les racines de cette révolution.



nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire