avec un agriculteur moniteur de ski



Pendant les courtes journées d’hiver, Sébastien Bonnaffoux doit s’occuper de deux types de troupeaux. Quand il se réveille, au petit matin, cet agriculteur commence sa journée en nourrissant ses vaches. Quelques heures plus tard, il enfile la tunique rouge des moniteurs de ski pour une journée de cours à la station des Orres. Après les leçons, pas le temps pour le vin chaud. Direction l’étable où il doit encore s’occuper quelques heures de son cheptel. « Moniteur de ski plus (les vaches), ouais ça garde un petit peu la forme », ironise-t-il.

« La création de la station de ski, dans les années 1968-70, a créé de l’emploi et a permis aux familles de rester ici. Jusque-là les familles partaient travailler en ville », explique l’agriculteur. Sa ferme est une entreprise familiale. Son père l’a reçue de ses grands-parents avant de la lui léguer. Comme lui, sa femme est monitrice de ski. « Vraiment, Les Orres, c’est des histoires de famille », conclut-il.

Le JT

Les autres sujets du JT



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire