Trump laisse planer le doute sur une grâce après la condamnation de son ami Roger Stone




Lors du procès, Donald Trump a dénoncé une « erreur judiciaire » et laissé planer le doute quant à une amnistie présidentielle. Après plusieurs de ses commentaires, le ministère de la Justice avait suggéré des réquisitions plus légères.



nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire