VIDEO. Architecte et non-voyant, il raconte comment sa vie a changé après avoir perdu la vue



Eric Brun-Sanglard a 32 ans lorsqu’il apprend qu’il va perdre la vue. Résident à Los Angeles pour exercer son métier dans la publicité, Eric Brun-Sanglard s’est retrouvé aveugle à la suite d’une maladie rare. « Une journée de novembre, le 5 novembre, je me réveille et je ne voyais plus rien« , raconte Eric.

Continuer à vivre malgré la maladie devient alors une nouvelle priorité. « J’ai décidé que je n’avais pas fini ma vie, que j’avais quelque chose encore à faire« , assure-t-il. Aujourd’hui, Eric Brun-Sanglard est architecte d’intérieur. Il arrive à exercer son métier en utilisant ses autres capacités sensorielles. « Je vais essayer d’écouter, de comprendre, sentir, mon environnement. Et petit à petit, je vais m’approprier ma maison en touchant, en allant vers les murs, en touchant naturellement les matériaux« , explique-t-il.

Lorsqu’il est devenu aveugle, Eric a été contraint d’arrêter de travailler mais il avait commencé des travaux dans sa résidence à Los Angeles qu’il a malgré tout décidé de finir. Voyant que cela n’était pas impossible, Eric a continué à exercer cette profession.

« La presse aux États-Unis s’est aussi emparée de cette histoire, de ma vie, de ce succès et m’a énormément médiatisé« , confie l’architecte. Une notoriété qui lui a ouvert les portes des stars hoiliwoodiennesde travailler avec des célébrités. Cette nouvelle passion dont Eric s’est affranchi, lui a permis de comprendre une chose : « Je pense qu’aujourd’hui rien n’est impossible pour moi. C’est une question de perspective, c’est une question de volonté. »



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire