Affaire Griveaux : « Ce n’est pas un nouveau puritanisme »




Pour le sociologue Vincent Tiberj, spécialiste des comportements électoraux, c’est avant tout la personnalisation grandissante de la politique qui favorise de telles dérives.



nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire