Nguyen se donne les moyens d'aller loin



  • Nguyen Tien Linh a marqué à deux reprises en qualifications mondialistes
  • L’attaquant a disputé la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017
  • Il espère contribuer à sceller la première qualification du Viêt-Nam pour le troisième tour

Double buteur dans les qualifications asiatiques pour la Coupe du Monde de la FIFA™, le Vietnamien Nguyen Tien Linh a réussi ses débuts dans la cour des grands. Le pensionnaire de Becamex Binh Duong est resté muet lors de l’entrée en lice du Viêt-Nam face à la Thaïlande (0-0), mais a contribué d’un but à la victoire sur l’Indonésie (3-1), avant de briller contre les Émirats Arabes Unis. Auteur du 1-0, il a propulsé son équipe à la tête d’un Groupe G compliqué et serré.

« J’ai toujours rêvé de représenter mon pays dans une telle compétition. Il n’y a pas de plus grand honneur que d’être appelé en équipe nationale et de disputer les qualifications pour la Coupe du Monde », confie-t-il au micro de FIFA.com. « Cette campagne restera gravée dans ma mémoire jusqu’à la fin de ma carrière. »

De grandes ambitions

Il se souviendra sans doute aussi de ses buts. Il a habilement trompé le gardien indonésien sur une passe en profondeur et a signé un bijou contre les EAU, une frappe puissante des 30 mètres en pleine lucarne. « Pour être franc, je n’ai peur d’aucun adversaire », assure l’attaquant de 22 ans. « Je ne crains qu’une seule chose, de ne pas donner le meilleur de moi-même. Je me suis préparé à jouer en sélection pendant des années, alors rien ne peut m’empêcher d’atteindre mes objectifs. »

Nguyen fait partie d’une génération qui est déjà entrée dans l’histoire du football vietnamien en décrochant une première qualification pour la Coupe du Monde U-20 de la FIFA en 2017, avant de faire sensation en terminant finaliste du Championnat U-23 de l’AFC 2018. Nguyen était de la partie à la Coupe du Monde U-20, mais avait manqué la Coupe d’Asie U-23 à cause d’une blessure. « J’ai travaillé encore plus dur et j’ai fini par être convoqué en sélection senior », précise-t-il. « Je suis un joueur puissant dans la lutte pour le ballon et utile au collectif. L’entraîneur estime peut-être que mon style de jeu convient à sa tactique, mais je pense que je dois travailler ma finition. »

Leader du Groupe G, le Viêt-Nam a deux points d’avance sur la Malaisie, qu’il doit affronter le 31 mars. Une victoire à Kuala Lumpur conforterait sa domination. Avec seulement deux matches à jouer, contre l’Indonésie et les EAU, les Golden Dragons auraient toutes les chances de s’inviter pour la première fois au troisième tour. « Je me suis fixé plusieurs objectifs en 2020. Je veux remporter la V-League avec mon club et défendre le titre du Viêt-Nam en AFF Suzuki Cup. Mais j’espère surtout continuer à me montrer décisif dans les qualifications mondialistes et accéder au tour suivant. »



Fifa

A lire aussi

Laisser un commentaire