Sédation profonde : les traitements devraient être accessibles à domicile, plaide la HAS



Dans un avis publié ce 10 février, la Haute Autorité de santé s’est exprimée en faveur de la mise en place de la sédation profonde aux patients en fin de vie suivis à leur domicile.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire