Les 10 leçons à tirer de la compétition



  • Complexity a remporté la FIFA eClub World Cup 2020
  • Trois jours de compétition trépidante à Milan
  • Dix enseignements à retenir à l’issue du tournoi

Le rideau vient tout juste de tomber sur une édition historique de la FIFA eClub World Cup 2020™. Lors de la Confrontation Finale, Complexity Gaming a pris le meilleur sur Ellevens, devenant ainsi la première équipe nord-américaine à remporter ce tournoi.

Pendant trois jours, les matches (en 1 contre 1 et 2 contre 2) se sont succédé à Milan. Au terme d’un parcours remarquable, « Joksan » et « MaXe » ont empoché un chèque de 40 000 USD et 2 000 points pour les Global Series.

Cette compétition, qui récompense le meilleur club de FIFA eSports, marque un nouveau tournant sur la route de la FIFA eWorld Cup 2020™. L’occasion de faire le bilan et dresser la liste des dix enseignements de la FIFA eClub World Cup.

1) Complexity : le meilleur club de la planète

Vingt-quatre équipes étaient réunies à Milan. À la fin du tournoi, il n’en restait qu’une. « Joksan » et « MaXe » ont mené Complexity à la victoire lors de la quatrième édition de la FIFA eClub World Cup. Le duo qu’ils forment mérite donc le titre de meilleur club de la planète d’EA SPORTS FIFA.

2) Un premier Major pour « Joksan »

« Joksan » n’avait encore jamais remporté de Major FIFA, avant la FIFA eClub World Cup. Celui qui compte pourtant parmi les joueurs les plus expérimentés du circuit avait dû se contenter d’une finale de la FUT Champions Cup et d’une participation à la Grande Finale, l’année dernière. À Milan, l’Américain a donc pris une dimension supplémentaire, pour son plus grand bonheur.

Joksan Redona Tello and Max Emilov Popov of Complexity Gaming team celebrate in the final match during Finals day of the FIFA eClub World Cup 2020

3) Les gagnants s’invitent dans le Top 4

Outre les 40 000 USD de prix, « Joksan » et « MaXe » ont remporté 2 000 points pour les Global Series. Fort logiquement, les deux Américains effectuent par la même occasion une belle opération au classement : « Joksan » est désormais numéro trois mondial sur PlayStation, tandis que son coéquipier « MaXe » occupe la quatrième place sur Xbox.

4) « Joksan » et « MaXe » n’ont pas dit leur dernier mot

L’appétit vient en mangeant – et ce ne sont pas « Joksan » et « MaXe » qui diront le contraire, après leur triomphe milanais. Dans les minutes qui ont suivi leur victoire en FIFA eClub Word Cup, le duo américain a annoncé son ambition de remporter d’autres titres cette année, à commencer par la FIFA eWorld Cup.

5) La belle aventure du Sporting

Le Sporting CP Esports a atteint les quarts de finale de la FIFA eClub World Cup. Pourtant, la participation des Portugais n’a été confirmée qu’à la veille du tournoi. Mais les invités de la dernière heure ont saisi l’opportunité à pleines mains. Ils sont ainsi à l’origine de l’un des épisodes les plus mémorables de cette édition 2020 : en marquant dans les dernières secondes contre DUX, lors de l’ultime match de groupes, ils ont validé leur billet pour la seconde phase, à la différence de buts.

6) « Resende » et « EthxnH » font la paire

Ellevens s’est lancé dans la compétition avec un duo intéressant, composé de « Resende » et « EthxnH » : un Brésilien expérimenté et un jeune Anglais en pleine réussite. L’équipe de Gareth Bale a connu une belle réussite dans les matches en 2 contre 2. Elle est en effet restée invaincue dans cette formule tout au long du tournoi, ce qui lui a notamment permis d’arracher une troisième manche lors de la Confrontation Finale.

7) QLASH aux abonnés absents

L’une des grosses surprises de la deuxième journée de compétition restera l’élimination de la Team QLASH. Devant son public et portée par le numéro un du classement PlayStation, « QLASH_Crazy », l’équipe italienne était annoncée parmi les favoris. Elle termine finalement dernière de son groupe.

8) « Tom » continue sur sa lancée

Très en vue lors de la Phase III de la FUT Champions Cup, « Tom » a confirmé ses bonnes dispositions actuelles lors de son passage à Milan. L’Anglais n’a été battu qu’une fois en 1 contre 1 (par « Spiteri », en phase de groupes). Durant la seconde phase, il s’est ensuite offert quelques victoires de prestige. Grâce aux points accumulés pendant le tournoi, il pointe désormais au deuxième rang du classement PlayStation.

9) « TheSpiderKong », toujours présent

Quand l’AS Rome a besoin de lui, « TheSpiderKong » répond présent. Le Brésilien est resté invaincu en 1 contre 1. Régulièrement mis à contribution lors de troisièmes manches décisives pendant la seconde phase du tournoi, il a su garder son sang-froid pour mener son équipe jusqu’en demi-finale. Après une telle performance, le spécialiste Xbox fait désormais partie des joueurs à suivre.

10) Un tournoi rythmé par de grands moments d’émotion

Compte tenu de l’enjeu, la plupart des rencontres de la FIFA eClub World Cup ont donné lieu à des duels sous haute tension. Le public a ainsi pu assister, au fil des parties, à des moments de bonheur et de désespoir. Le quart de finale entre Fnatic et le Borussia-E-Sports, qui s’est achevé sur la victoire aux tirs au but du premier nommé, illustre parfaitement l’esprit de ce tournoi.



Fifa

A lire aussi

Laisser un commentaire