En 2019, la consommation électrique de la France a atteint son plus bas niveau depuis dix ans


La France est en revanche restée le premier exportateur net d’électricité cette année-là.

La consommation d’électricité en France a connu en 2019 son niveau plus bas depuis 2010 sous l’effet des mesures visant à accroître l’efficacité énergétique et de la transition croissante de l’économie vers le secteur des services, a annoncé Réseau de Transport d’Electricité (RTE) dans un communiqué publié mercredi 12 février.

D’après les données présentées par la filiale de transport d’électricité d’EDF, la consommation électrique française, corrigée des aléas météorologiques, s’est établie à 473 terrawatt-heure (TWh) en 2019, soit une baisse de 0,5%. L’année 2019 est également marquée par une baisse de la production d’électricité de 2% par rapport à 2018 (537,7TWh produits en France).

Par ailleurs, l’électricité produite était moins émettrice de CO2 (-6% d’émissions). En cause : le net recul de la production thermique à partir de combustible charbon ainsi que la hausse de la production d’électricité d’origine éolienne et solaire en hausse.

Mais en dépit d’un recul de sa production, la France est restée le premier exportateur net d’électricité en 2019, a souligné RTE. Au total, elle a exporté 84 TWh à ses voisins et importé 28,3 TWh l’an dernier. 



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire