Trump prédit que le coronavirus disparaîtra en avril à cause de « la chaleur ». Sauf que…




« Tout type de prédiction serait malvenue car il reste énormément d’inconnues », prévient le directeur de l’Institut américain des maladies infectieuses.



nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire