Les enfants souffrant d'anxiété de séparation ont un risque accru de troubles du sommeil



Une étude affirme que ce trouble est associé à un risque accru de bruxisme, de somnambulisme et de terreurs nocturnes. Les parents eux-mêmes de nature anxieuse devraient se montrer vigilants.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire