Argentine impériale, Brésil impassable



  • L’Albiceleste qualifiée pour la 5ème fois de son histoire
  • La Canarinha défendra son titre olympique au Japon
  • FIFA.com revient sur les points à retenir du Championnat Qualificatif Olympique

L’Argentine, qui a remporté le Championnat Qualificatif Olympique de la CONMEBOL avec autorité, et le Brésil, deuxième, représenteront l’Amérique du Sud au Tournoi Olympique de Football Masculin, Tokyo 2020.

L’Albiceleste a empoché le titre et la qualification olympique à une journée de la clôture de la phase finale. Quant aux Canarinhos, ils ont dû battre les Argentins lors de la dernière journée pour se donner le droit de défendre la médaille d’or décrochée chez eux en 2016.

Ce résultat n’a pas fait les affaires de l’Uruguay, qui rêvait d’aller à Tokyo après sa victoire contre la Colombie, pays organisateur de la compétition.

Le classement final


Tokio 2020 : Qualifications Amérique du Sud (H)

Matheus Cunha (R) of Brazil celebrates a goal during 

Claudio Bravo (R) of Argentina plays a ball with Pedro Delmino of Brazil 

Argentina celebrates winning the U23 South American Pre-Olympic Tournament 

Juan Sanabria (C) of Uruguay celebrates with his teammates 

Eddie Segura of Colombia vies for the ball with Emanuel Gularte of Uruguay 

Matheus Souza (R) of Brazil vies for the ball with Juan Sanabria (C) of Uruguay during a U23 South American Pre-Olympic Tournament final phase match

Jorge Carrascal (R) of Colombia celebrates after scoring during the South American Soccer U-23 Tournament group A match between Colombia and Ecuador

Eduardo Rabanal (L) of Peru vies for the ball with Santiago Rodriguez of Uruguay during their South American Soccer U-23 Tournament group B match

Federico Zaracho (R) of Argentina vies for the ball with Jackson Porozo of Ecuador during their South American Soccer U-23 Tournament group A match

Matheus Cunha (L) of Brazil celebrates after scoring

Domination argentine

Pour leur entrée en lice face aux Colombiens, les Argentins se sont retrouvés menés au score, avant d’inverser le cours du match et de s’imposer par le plus petit écart. Par la suite, l’Albiceleste a développé un jeu solide, avec des options individuelles et collectives qui lui ont permis de faire la différence.

Les protégés de Fernando Batista ont remporté leur groupe sans laisser le moindre point en route, avant de rester sur cette lancée en phase finale. Grâce à leurs succès face à l’Uruguay et l’Équateur, ils ont offert à leur pays son cinquième sacre dans des qualifications olympiques et le billet pour Tokyo à une journée de la fin.

La défaite finale face au Brésil n’a pas terni la prestation d’ensemble de l’Argentine, dont les hommes forts auront été le gardien Facundo Cambeses, le défenseur central Nehuén Pérez, les milieux de terrain Alexis Mac Allister et Julián Álvarez, et l’attaquant Adolfo Gaich.

La persévérance brésilienne

Pragmatique, le Brésil a su parfaitement doser ses velléités offensives, à tel point qu’il est le seul à ne pas avoir concédé de défaite dans cette compétition.

Après avoir négocié la première phrase en s’imposant de justesse face au Pérou et au Paraguay, et plus aisément face à l’Uruguay et la Bolivie, il a été poussé dans ses retranchements dans la phase finale.

Suite à deux nuls, il était contraint de s’imposer face à l’Argentine pour accéder aux Jeux Olympiques. Dans cette « finale », il a fait parler sa puissance offensive (3-0) et a mis fin à l’invincibilité de son rival historique.

Les principaux atouts du sélectionneur, André Jardine, dans cette compétition ont été ses attaquants Matheus Cunha, meilleur buteur de la compétition avec 5 réalisations, et Paulinho, auteur de 3 buts et 3 passes décisives, ainsi que ses milieux de terrain Bruno Guimarães et Matheus Henrique.



Fifa

A lire aussi

Laisser un commentaire