Regain de tension dans le détroit de Taiwan



TAIPEI (Reuters) – Les forces aériennes de Taiwan ont décollé lundi pour intercepter des avions chinois ayant franchi brièvement la ligne séparant la Chine continentale de l’île, pour la deuxième fois en autant de jours.

Le ministère taiwanais de la Défense a déclaré que des chasseurs chinois escortant des bombardiers H-6 avaient brièvement franchi cette ligne officieuse dans le détroit de Taiwan, obligeant les forces aériennes taiwanaises à intervenir et les sommer de quitter la zone. L’aviation chinoise s’est alors retirée, a ajouté le ministère.

Les H-6 chinois étaient en mission d’entraînement dans le Pacifique après avoir traversé le canal de Bashi qui sépare Taiwan des Philippines, a précisé le ministère.

Depuis 2016, date à laquelle la présidente taiwanaise Tsai Ing-wen a pris ses fonctions, la Chine procède régulièrement à ce qu’elle nomme des exercices d’encerclement insulaire. Pékin prête à Tsai Ing-wen, réélue le mois dernier, des velléités d’indépendance de l’île.

Des avions chinois, dont des chasseurs J-11, avaient déjà survolé dimanche le canal de Bashi, obligeant des F-16 à décoller.

(Ben Blanchard et Yimou Lee; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire