Clermont-Ferrand, une exception au sein de la gauche fracturée




UN JOUR, UNE VILLE. Dans la capitale du Puy-de-Dôme, les écologistes et les communistes soutiennent le maire socialiste sortant au premier tour. Un modèle transposable nationalement ?



nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire