Engie : Isabelle Kocher sur un siège éjectable




La directrice générale d’Engie pourrait bien être écartée lors d’un conseil d’administration prévu ce jeudi 6 février. L’État, actionnaire de l’entreprise, ne semble pas la soutenir. Une position qui pourrait être mal interprétée du point de vue de l’égalité femmes-hommes.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire