Yannick Jadot critique « une gestion pathétique de DRH, seule la comptabilité froide de Bercy compte »



La polémique suscitée par le rejet d’une proposition de loi, par la majorité à l’Assemblée nationale, d’allonger visant à étendre le nombre de jours de congé pour le deuil d’un enfant continue de faire réagir. « Nous n’avons pas su collectivement expliquer notre position, ni nous adapter », a déclaré de son côté mardi le Premier ministre Édouard Philippe. La majorité a justifié son refus en expliquant que c’était pour améliorer le texte. « C’est une blague, c’est du pipeau« , a réagi Yannick Jadot mecredi 5 février sur franceinfo

« Ce texte est passé en commission, en interministériel, pas un ministre n’a considéré qu’il fallait plus de bienveillance, plus de générosité, mieux prendre en compte le drame de ces parents, a continué l’ex-patron d’Europe Écologie-Les Verts. On a eu une gestion pathétique de DRH qui était de dire, ‘le seul compte que je regarde c’est le compte de l’entreprise’. Mais tout ça n’est pas sérieux. On a l’impression que seule la comptabilité froide de Bercy compte et que la vie des gens disparaît », s’est agacé Yannick Jadot, député européen EELV.

La proposition sur le congé pour le deuil d’un enfant va être amendée au Sénat. « J’espère que l’Assemblée nationale et le Sénat adopteront le projet de loi initial et que l’on sorte d’une polémique qui a révélé le manque d’humanité de ce gouvernement, cette façon de penser la politique sans bienveillance, sans empathie », a insisté Yannick Jadot.

« Il faut quasiment une vie pour se remettre d’un tel drame, a continué le député européen. Il faut que ce soit inscrit dans la loi, il ne faut pas que ça dépende de la générosité en don RTT de ses collègues ou en demande de congé. » Sur ce sujet comme sur d’autres, « on a l’impression que c’est le buzz médiatique qui fait changer », le gouvernement.



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire