Isabelle Balkany : « Je veux sauver mon époux, c’est un cri du cœur ! »




La maire par intérim de Levallois-Perret a bruyamment fait valoir son « droit au silence » au deuxième jour de son procès en appel.



nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire