La centrale à charbon du Havre fermera le 1er avril 2021



La centrale à charbon du Havre (Seine-Maritime) fermera le 1er avril 2021, alors que la France veut renoncer à cette source d’énergie très polluante, ont indiqué vendredi le gouvernement et EDF.

La France veut fermer ses quatre dernières centrales à charbon d’ici 2022, une promesse du président de la République Emmanuel Macron qui a été inscrite dans la récente loi énergie et climat.

La secrétaire d’Etat à la Transition écologique et solidaire, Emmanuelle Wargon, doit se rendre lundi prochain au Havre « pour signer le Pacte territorial de transition écologique et industriel havrais qui doit accélérer la transition écologique et énergétique du territoire en vue de la fermeture de sa centrale à charbon, prévue par EDF pour le 1er avril 2021 », ont indiqué ses services.

Interrogé par l’AFP, EDF a confirmé que la fermeture de la centrale d’une puissance de 600 MW était programmée à cette date. L’annonce doit permettre de « donner de la visibilité » aux salariés, a expliqué un porte-parole.

Le centrale thermique emploie actuellement environ 160 salariés d’EDF.

Il reste encore quatre centrales à charbon en France: outre celle du Havre, elles sont implantées à Cordemais, Gardanne et Saint-Avold.

Sur le site de Cordemais (Loire-Atlantique), EDF étudie un projet – baptisé « Ecocombust » – de conversion de la centrale à la biomasse, qui pourrait ainsi continuer de fonctionner au-delà de 2022 si le gouvernement donne son accord.



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire