L’Irak doit riposter à son tour, dit le chef d’une milice pro-iranienne



BAGDAD (Reuters) – Qais al Khazali, qui dirige la milice pro-iranienne Asaib Ahl al Haq, a réclamé mercredi de l’Irak une riposte au meurtre du général iranien Qassem Soleimani qui soit à la hauteur de celle de l’Iran.

« La première riposte iranienne à l’assassinat du commandant martyr Soleimani s’est produite. Désormais, l’heure est à la riposte à l’assassinat du commandant martyr Mouhandis. Et puisque les irakiens sont courageux et déterminés, leur réponse ne pourra être moindre que celle de l’Iran. C’est une promesse », a-t-il dit.

L’armée américaine a abattu la semaine dernière le général iranien Qassem Soleimani en bombardant le convoi dans lequel il se trouvait, à l’aéroport de Bagdad, tuant également Abou Mehdi al Mouhandis, le numéro deux du mouvement Hachd al Chaabi (Unités de mobilisation populaire).

En représailles, l’Iran a lancé dans la nuit de mardi à mercredi une attaque de missiles contre les troupes des Etats-Unis en Irak, laissant craindre le déclenchement d’une guerre ouverte dans la région.

(Ahmed Aboulenein, version française Nicolas Delame, édité par Jean-Michel Bélot)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire