le nouveau bac inquiète des chefs d’établissement à quelques jours des premières épreuves



La première session des épreuves communes de contrôle continu au baccalauréat doit avoir lieu à partir de la mi-janvier pour les élèves de première.

À peine rentrés en classe après les fêtes, les élèves de première sont déjà en train de réviser. C’est la nouveauté de cette année scolaire, ils vont commencer dans quelques jours à passer leur baccalauréat. Les épreuves communes de contrôle continu seront organisées localement par les équipes des lycées entre mi-janvier et fin février. Selon les établissements, elles ne se dérouleront pas le même jour ou la même semaine. Et surtout, les élèves n’auront pas les mêmes sujets, chaque lycée doit piocher dans une banque nationale.

Pour respecter le caractère national du baccalauréat, le ministère de l’Éducation demande aussi que les copies des élèves soient anonymisées, numérisées et corrigées sur écran par un autre correcteur que leur professeur. Dans les lycées, on n’est pas très serein sur l’organisation de ce nouveau bac. « On est dans un système où chaque établissement choisit son sujet, où les élèves sont dans différents groupes. Et en fait, tout buggue depuis le départ », dénonce Florence Delannoy, secrétaire générale adjointe du SNPDEN (le syndicat des chefs d’établissement). « La banque où on pouvait choisir les sujets a été l’objet de dysfonctionnements sans fin. On craint un bug généralisé« , continue cette proviseure d’un lycée dans le Nord.

On est assez inquiet.Florence Delannoy, secrétaire générale du SNPDENà franceinfo

Au ministère, on se veut rassurant, s’il y a eu quelques soucis début décembre, ils sont désormais résolus. Et on promet que la mécanique sera fluide. À titre d’exemple, les scanners livrés dans les lycées sont capables de numériser 100 copies à la minute. De son côté, le syndicat d’enseignant Snes-FSU appellent à empêcher la tenue de ces épreuves de contrôle continu pour dénoncer les dysfonctionnements.

Le nouveau bac inquiète des chefs d’établissement à quelques jours des premières épreuves – Le reportage d’Alexis Morel



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire