Carlos Ghosn règle ses comptes à Beyrouth




Neuf jours après sa fuite rocambolesque du Japon pour le Liban, l’ex-patron de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi donnait une conférence de presse très attendue à Beyrouth ce 8 janvier. Offensif et s’appuyant sur des documents à plusieurs reprises, l’homme d’affaires a toutefois renoncé à nommer les ministres japonais qu’il estime impliqués, “par égard pour les autorités libanaises”



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire