Brandon Ingram attaque 2020 sur sa lancée


Pendant trois saisons, les Lakers ont attendu l’éclosion de Brandon Ingram. Sur la fin de son passage en Californie, celui qui a souvent été présenté comme le futur Kevin Durant, suite à sa Draft en 2016, a pourtant montré qu’il était sur la bonne voie. Mais la tentation était trop forte et le front office angeleno n’a pas hésité longtemps au moment de mettre son ailier longiligne dans la balance pour récupérer Anthony Davis.

Aujourd’hui, les Lakers caracolent en tête de la conférence Ouest tandis que Brandon Ingram a enfin pris son envol aux Pelicans, affichant des statisiques digne d’un All-Star avec des pourcentages impressionnants.

« Ça fait trois ans que je suis avec lui. Je savais quel type de talent c’était, le travail qu’il accomplit chaque jour. Je savais que ça allait arriver », glisse ainsi Lonzo Ball. « Il sera un All-Star de cette ligue un jour. »

Enfin des victoires pour accompagner sa progression

Son début de saison réussi d’un point de vue personnel a été couronné en début de semaine du titre de meilleur joueur de la semaine (25.3 points à 49%, 7.4 rebonds, 4.5 passes et 2 interceptions de moyenne sur quatre matchs). « Ça fait du bien, » a-t-il déclaré. « Je donne tout pour l’équipe, et avec les victoires, la façon dont on joue en ce moment, avec un très bon tempo, je pense que ça nous a beaucoup aidés. Je remercie mes coéquipiers pour ça. »

Comme le souligne Lonzo Ball, Brandon Ingram a été distingué parce que les Pelicans « gagnent enfin des matchs. C’est notre meilleur joueur, il l’a montré depuis le début de saison », poursuit-il.

Un trophée honorifique qui pourrait marquer un nouvel accomplissement pour Brandon Ingram avant d’attaquer 2020 avec l’objectif de continuer à progresser. Pour l’heure, l’ex-pensionnaire de Duke peut prétendre à une distinction d’ici la fin de l’année, celle du joueur ayant le plus progressé.

MIP avant All-Star ?

Parmi les secteurs de jeu qui ont fait de lui un joueur plus complet, on note l’adresse à 3-points. Non seulement il a triplé sa moyenne de tirs pris derrière l’arc en moyenne par match, mais il shoote en plus avec un pourcentage remarquable, au delà des 40% de réussite !

« Il a beaucoup progressé, » a noté JJ Redick, spécialiste en la matière. « Il travaille énormément, on le voit chaque jour avant l’entraînement, à enchaîner les shoots, de façon à pouvoir tirer avec confiance. »

Pied au plancher sur l’autoroute de la réussite, Brandon Ingram aura désormais pour mission de confirmer avant de passer à l’étape suivante. Le retour très attendu de Zion Williamson va également forcément redistribuer les cartes dans le jeu de La Nouvelle-Orléans. Il devra à nouveau trouver sa place et répondre présent. Mais Alvin Gentry ne se fait pas de souci pour lui. « C’est un gars qui a vraiment travaillé sur son jeu et qui veut passer à l’étape suivante. Et on peut voir qu’il est sur la bonne voie », conclut son coach.

Reste à savoir quel sera le prochain niveau atteint par Brandon Ingram sur la route du succès…

Brandon Ingram Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2016-17 LAL 79 29 40.2 29.4 62.1 0.8 3.2 4.0 2.1 2.0 0.6 1.5 0.5 9.4
2017-18 LAL 59 34 47.0 39.0 68.1 1.0 4.4 5.3 3.9 2.8 0.8 2.5 0.7 16.1
2018-19 LAL 52 34 49.7 33.0 67.5 0.8 4.4 5.1 3.0 2.9 0.5 2.5 0.6 18.3
2019-20 NOP 30 34 49.1 40.9 85.7 0.8 6.1 7.0 3.9 2.9 1.0 2.9 0.8 25.3
Total   220 32 46.4 35.4 69.8 0.8 4.2 5.0 3.0 2.5 0.7 2.2 0.6 15.4



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire