Bernard Pivot et le pédophile



Eh non Monsieur Pivot, la morale ne doit pas se coucher devant la littérature ! Et pour votre information, on est au dela de la morale. La pédophilie est un délit et c’était déjà le cas, il y a 30 ans. Souvenons-nous de Gabrielle Russier (mourir d’aimer), jeune enseignante qui avait séduit un élève mineur et qui s’est suicidée en prison. Elle, au moins, vivait un amour sincère et pas l’assouvissement d’un fantasme pédophile. Vous dites que c’était (…)


Société



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire