Le cinq majeur de la décennie : à vous de voter !


Alors que la décennie des années 2010 se termine, notre « cinq de la semaine » se transforme exceptionnellement en « cinq de la décennie », et on fait le bilan des joueurs les plus performants sur les dix dernières années.

Un exercice compliqué, entre données individuelles, collectives, offensives, défensives… Il y a tout de même quelques évidences, mais comme on a gardé le format des All-NBA Teams, avec deux « guards », deux « forwards » et un « center », il y a également des choix difficiles, notamment sur le poste de pivot…

Pour nous, le poste 5 le plus influent des dix dernières années fut ainsi Marc Gasol, entre ses trois sélections All-Star, son trophée de meilleur défenseur et son rôle clé dans le titre de Toronto en juin dernier. Son frère, Pau, avait dominé le début de la décennie avec les Lakers, mais c’est Marc qui l’a mieux terminée.

Le cas Draymond Green

Certaines légendes (Dirk Nowitzki, Kobe Bryant, Tim Duncan…) sont par ailleurs mises de côté, parce qu’elles ont commencé à décliner dans les premières années de la décennie tandis que des superstars actuelles (Giannis Antetokounmpo, Nikola Jokic, Joel Embiid…) n’apparaissent pas, leur montée en puissance étant un peu tardive. A l’inverse, Blake Griffin et LaMarcus Aldridge ont traversé cette décennie avec une remarquable régularité, et on les préfère à Kevin Love, même si ce dernier a été champion NBA avec Cleveland.

Le « cas » Draymond Green est lui particulier, ses stats n’en faisant pas un membre incontournable des cinq de la décennie, mais son apport est si précieux dans la dynastie des Warriors qu’il était impossible de le laisser de côté.

ALL-DECADE FIRST TEAM

ALL-DECADE SECOND TEAM

ALL-DECADE THIRD TEAM



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire