Le MVP de la nuit : Joel Embiid gagne son duel face à Giannis Antetokounmpo


Inconstants depuis le début de saison, en difficulté face la défense de zone, les Sixers ont envoyé un message lors de la réception des Bucks pour Noël. Face à la meilleure équipe de NBA, et son MVP Giannis Antetokounmpo, Joel Embiid et ses camarades ont ainsi affiché tout le potentiel imaginé pour ce groupe.

« On joue les meilleurs de la ligue », explique Joel Embiid. « On a montré qu’on était là. On a encore du chemin à faire, évidemment, mais on est là et on va continuer de progresser ».

Son coach, Brett Brown, assure même que son groupe est « conçu pour les playoffs ». Pas sûr que ce groupe fasse 21/44 à 3-points chaque soir mais avec leur taille, ils ont fait dérailler le train Giannis Antetokounmpo, qui termine avec 18 points à 8/27 au tir, dont 0/7 à 3-points…

Défendu par Joel Embiid une majorité du temps, ou Al Horford, le « Greek Freak » s’est cassé les dents sur la taille de ses adversaires, ne réussissant pas à s’approcher du cercle comme il en a l’habitude.

« Ils ont juste joué plus dur que nous, mieux que nous. Il y a des soirs où on ne met pas les tirs. Mais il faut continuer de mettre en place les systèmes, de croire en nous. On ne peut pas reculer », assure le Grec. « Ce n’était pas ma meilleure nuit, mais mes coéquipiers veulent que je continue de shooter. Et je veux continuer de shooter. Il faut qu’on traverse ça. C’est bien, j’apprécie. Évidemment, je déteste perdre mais, au bout du compte, on progresse parfois en tant qu’équipe en perdant ainsi ».

Les Sixers pensent sans doute qu’ils progressent eux en gagnant ainsi. Et surtout avec un Joel Embiid à ce niveau, le Camerounais ayant passé la soirée à dominer des deux côtés du terrain.

Omniprésent en attaque comme en défense, dominateur poste bas, adroit de loin, monstrueux dans l’intimidation, il termine avec 31 points à 11/21 au tir, 11 rebonds, 3 passes et 2 contres en seulement 28 minutes de jeu.



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire