Enfin à 100%, John Henson retrouve son rôle de couteau-suisse


Il a quelque peu disparu de la circulation ces dernières années, mais ce serait vite oublier qu’il y a deux ans, John Henson était le pivot titulaire des Bucks. Un échange l’impliquant avec George Hill vers Cleveland et de nombreuses blessures l’ont empêché de vraiment démarrer la seconde phase de sa carrière dans l’Ohio.

Mais le 14e choix de la draft 2014, sélectionné par les Bucks, recommence à se montrer ces dernières semaines. À la manière d’autres travailleurs de l’ombre et « energizers » intérieurs, comme Mason Plumlee aux Nuggets ou Jakob Poeltl chez les Spurs, Henson apporte beaucoup de « petites » choses du banc.

Exemple, sa récente sortie face aux Grizzlies terminée avec 3 points seulement, mais 4 rebonds, 3 passes et surtout 7 contres (record en carrière égalé) en 16 minutes de jeu. « J’essaie de trouver ma voie en quelque sorte, réagit-il. J’étais à Milwaukee depuis si longtemps, et puis arriver ici et être sur la touche pour un an a été dur. J’ai essayé de trouver ce que je pouvais faire pour aider cette équipe à faire de son mieux. »

« Je peux en faire beaucoup mais le plus important est de faire tout ce qui nécessaire pour nous aider à gagner, poursuit-il. En particulier en sortant du banc, chaque soir sera différent, surtout sur le poste de pivot. Donc je vais aider l’équipe, que ce soit en contrant des tirs, en prenant des rebonds, en m’arrachant sur certaines possessions, en rentrant un trois points ou en apportant de l’énergie à l’équipe. »

Son équipe surfant sur trois victoires de suite, Henson estime que cette « second unit » joue particulièrement bien ensemble en ce moment. « Mes coéquipiers apprennent à me connaître parce que j’ai raté une partie du camp d’entraînement et beaucoup d’entraînements. Donc je n’ai pas vraiment pu construire de relation avec eux. On le fait sans se poser de question aujourd’hui. »

À 28 ans et après sept saisons passées dans la grande ligue, Henson compte parmi les vétérans de l’équipe, avec ses homologues de raquette Kevin Love et Tristan Thompson. À leurs côtés, il entend progressivement retrouver son niveau d’il y a quelques mois, en se servant notamment de son gros match à 7 contres de l’autre soir. « C’était le 10e match que je jouais en plus d’un an. Je retrouve mon rythme progressivement puis ça va commencer à suivre offensivement. »

John Henson Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2012-13 MIL 63 13 48.2 0.0 53.3 1.8 2.9 4.7 0.5 1.3 0.3 0.8 0.7 6.0
2013-14 MIL 70 27 53.8 0.0 51.4 2.4 4.7 7.1 1.6 2.6 0.6 1.6 1.7 11.1
2014-15 MIL 67 18 56.6 0.0 56.9 1.9 2.8 4.7 0.9 2.3 0.4 1.3 2.0 7.0
2015-16 MIL 57 17 56.4 0.0 59.0 1.5 2.4 3.9 1.0 2.3 0.3 1.1 1.9 7.0
2016-17 MIL 58 19 51.5 0.0 69.2 1.6 3.5 5.1 1.0 2.6 0.5 0.9 1.3 6.8
2017-18 MIL 76 26 57.2 14.3 57.0 2.0 4.8 6.8 1.5 2.7 0.6 1.1 1.4 8.8
2018-19 MIL 14 14 46.3 35.5 60.0 1.1 3.9 5.1 1.0 1.1 0.5 0.9 0.8 5.6
2019-20 CLE 12 14 53.7 18.2 40.0 0.9 2.3 3.3 1.4 1.8 0.7 0.8 1.5 4.3
Total   417 20 53.9 25.5 56.9 1.8 3.5 5.4 1.1 2.3 0.5 1.1 1.5 7.7



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire