Burkina: Trente-cinq civils tués lors d’une attaque de rebelles


Par

Reuters

le 25.12.2019 à 11h35

DAKAR (Reuters) – Trente-cinq civils et sept membres des forces de sécurité ont été tués mardi lors d’une attaques de rebelles au Burkina-Faso, ont annoncé les autorités du pays.

Les rebelles ont déclenché simultanément mardi matin plusieurs attaques contre un détachement militaire et des civils a proximité de la ville d’Arbinda, dans le nord du pays, a précisé l’armée dans un communiqué, ajoutant que 80 rebelles avaient été tués lors de ces affrontements.

(Thiam Ndiaga, version française Jean-Michel Bélot)

Commenter

Commenter



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire