Bien qu’il y soit candidat, Dennis Schroder ne pense pas au trophée de meilleur sixième homme


Ce sera peut-être une motivation supplémentaire, en plus de viser les playoffs, pour faire mieux passer la pilule. Dennis Schrorder l’a exprimé publiquement : le rôle de sixième homme ne lui plaît guère et il rêve de redevenir titulaire, comme lors de ses dernières années à Atlanta.

Néanmoins, le joueur du Thunder a parfaitement enfilé le costume avec 18.1 points à 46% de réussite au shoot, 3.9 rebonds et 3.8 passes de moyenne, faisant de lui un des remplaçants les plus prolifiques de la ligue. Alors, pense-t-il au trophée de meilleur sixième homme de la saison ? « Je n’essaie pas de l’être », répond l’Allemand. « Je pense que tout le monde le sait ici, j’essaie simplement d’être le meilleur possible. »

Pourtant, avec 22.5 points à 51% de réussite, 43% à 3-pts ainsi que 8 victoires en 11 matches pour Oklahoma City, son mois de décembre vient confirmer sa belle saison. « Il doit faire partie des favoris », estime Chris Paul. « C’est altruiste de sa part de penser ainsi, de mettre l’équipe en avant. Cela montre son professionnalisme. »

Troisième scoreur des remplaçants derrière le duo des Clippers

Quels sont ses concurrents les plus crédibles et dangereux ? Bien évidemment, pour commencer, l’aigle à deux têtes des Clippers : Lou Williams et Montrezl Harrell. Si le premier, double tenant du titre, est toujours aussi solide avec ses 19.5 points et 6.1 passes de moyenne, c’est bien le second qui impressionne cette saison avec ses meilleures statistiques en carrière (19 points et 7.5 rebonds) et un impact de plus en plus important.

Ensuite, il faut partir vers l’Est, à Washington, avec Davis Bertans. L’intérieur s’est imposé comme une des gâchettes les plus fines de la ligue avec 15.4 points de moyenne à 43% de réussite derrière la ligne. On peut également ajouter Derrick Rose et Goran Dragic, qui possèdent des statistiques similaires. Le Piston tourne à 16.5 points et 6 passes, quand le meneur du Heat est à 16 points et 5 passes par match.

Dennis Schroder Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2013-14 ATL 49 13 38.3 23.8 67.4 0.1 1.1 1.2 1.9 1.1 0.4 1.2 0.0 3.7
2014-15 ATL 77 20 42.7 35.1 82.7 0.4 1.8 2.1 4.1 1.7 0.6 2.0 0.1 10.0
2015-16 ATL 80 20 42.1 32.2 79.1 0.3 2.2 2.6 4.4 1.7 0.9 2.3 0.1 11.0
2016-17 ATL 79 32 45.1 34.0 85.5 0.5 2.6 3.1 6.3 1.9 0.9 3.3 0.2 17.9
2017-18 ATL 67 31 43.6 29.0 84.9 0.7 2.5 3.1 6.2 2.2 1.1 2.7 0.1 19.4
2018-19 OKC 79 29 41.4 34.1 81.9 0.5 3.1 3.6 4.1 2.4 0.8 2.2 0.2 15.5
2019-20 OKC 29 30 46.8 34.7 84.6 0.3 3.7 3.9 3.8 2.3 0.7 3.0 0.3 18.1
Total   460 25 43.3 32.8 82.7 0.4 2.4 2.8 4.6 1.9 0.8 2.4 0.1 13.7



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire