Le Programme de répartition des bénéfices aux clubs de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ débute 



  • Ce Programme de répartition des bénéfices aux clubs a été créé spécialement pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™
  • Il a pour but de rétribuer les clubs éligibles avec des fonds supplémentaires
  • La FIFA a commencé la distribution des fonds en faveur des clubs formateurs et des clubs ayant mis à disposition toutes les joueuses qui ont pris part à France 2019

Comme l’a déclaré le Président de la FIFA, Gianni Infantino, « France 2019 a marqué un véritable tournant pour le football féminin ». La compétition s’est achevée de manière spectaculaire par un nouveau sacre des Américaines à Lyon. Avec 1,12 milliard de téléspectateurs dans le monde entier, des affluences record dans les stades et des millions de nouveaux amateurs de football féminin sur les médias sociaux, la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ a illustré de la plus belle des manières le formidable essor que connaît ce sport.

Les plus grandes stars de la compétition ont bien sûr été les joueuses, qui ont fait étalage de leurs exceptionnelles qualités techniques et athlétiques. Pour atteindre un tel niveau, toutes ces joueuses ont travaillé sans relâche depuis de longues années et, comme beaucoup d’observateurs le feront remarquer, c’est lors des séances d’entraînements et des matches en club qu’elles se développent le plus.

C’est dans cet esprit que le tout premier Programme de répartition des bénéfices aux clubs de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ a été lancé en amont de la compétition afin de récompenser les clubs qui ont contribué au succès de France 2019.

Le programme a pour but de rétribuer les clubs qui permettent aux joueuses de suivre un parcours professionnel en les encourageant à continuer à faire progresser leurs joueuses. Il souligne en outre l’engagement de la FIFA en faveur de la croissance du football féminin à travers un financement plus direct destiné aux clubs qui ont investi dans le développement des joueuses.

En étroite collaboration avec ses associations membres, la FIFA a identifié les clubs bénéficiaires en recueillant les données nécessaires sur l’historique des joueuses et a initié le processus de distribution des fonds.

Les clubs éligibles sont les clubs affiliés aux associations membres de la FIFA auprès desquels les joueuses de France 2019 ont été enregistrées durant la compétition, ainsi que ceux qui ont formé ces joueuses de 12 à 22 ans. Les informations sur les clubs qui ont bénéficié du programme dans le cadre de France 2019 seront compilées d’ici février 2020.

Sarai Bareman, directrice de la division du Football féminin de la FIFA, s’est exprimée sur l’introduction de ce programme :

« Cette initiative est un formidable moyen d’encourager et de récompenser les clubs pour leur travail de développement des joueuses, tout en partageant le succès de la Coupe du Monde Féminine avec la communauté du football de base. »

« Cet exercice a été très intéressant d’un point de vue général, car il nous a permis de rassembler une grande quantité d’informations sur le parcours des joueuses. Parfois, ça n’a pas été évident en raison de l’absence de systèmes d’enregistrement officiels dans le football féminin, car nous avons dû retracer l’historique de chaque joueuse en club depuis ses 12 ans – et pour certaines joueuses, cela remonte à plus de 25 ans. »

Dans le même temps, il sera intéressant de voir comment certains de ces clubs de football de base utiliseront ces fonds et j’espère que cela aura des répercussions positives pour beaucoup d’entre eux ».

Pour davantage d’informations sur le Programme de répartition des bénéfices aux clubs de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, cliquez ici.



Fifa

A lire aussi

Laisser un commentaire