Le bilan de l’éruption volcanique en Nouvelle-Zélande s’alourdit à 17 morts



WELLINGTON (Reuters) – Le bilan de l’éruption soudaine mi-décembre du volcan de White Island, en Nouvelle-Zélande, s’est alourdi à dix-sept morts, ont annoncé dimanche les autorités.

« La police peut confirmer qu’une autre personne est morte à l’hôpital de Middlemore la nuit dernière (…) La police a été informée du décès peu avant 23h00 locales », a déclaré le sous-commissaire de la police nationale, John Tims, sans fournir l’identité ou la nationalité de la victime.

La plupart des victimes de l’éruption du volcan de White Island, situé au large des côtes septentrionales du pays, étaient des ressortissants australiens et des résidents permanents.

Deux personnes sont toujours portées disparues et présumées mortes.

La Première ministre, Jacinda Ardern, a déclaré que l’enquête gouvernementale sur l’éruption pourrait prendre jusqu’à un an et entraînerait des sanctions pénales pouvant aller jusqu’à cinq ans de prison.

(Charlotte Greenfield, version française Arthur Connan)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire