Collin Sexton : « J’adore les critiques »


Il y a un an, Collin Sexton vivait une plongée dans le grand bain compliqué, sur le terrain et en dehors : irrégulier, il était critiqués par les fans, son entraîneur, et même ses coéquipiers. « Certains les fuient, moi j’y suis habitué. J’adore m’en servir pour essayer de prouver aux gens qu’ils ont tort » résume-t-il chez Cleveland.com.

Mission accomplie avec une cinquième place lors des votes du rookie de l’année pour le 8e choix de Draft, qu’il est en train de confirmer cette saison avec ses 17.4 points de moyenne, la meilleure de son équipe. « Les gens disent que je ne sais pas jouer, et ci et ça. Il y a beaucoup de ‘haters’. Mais les gens n’aiment pas pleins de joueurs. James Harden par exemple, il est incroyable, certains l’aiment, d’autres le détestent. »

« On disait que je n’étais pas un bon défenseur, et j’ai changé »

« J’adore les critiques, s’il n’y en avait pas, comment on progresserait ? » interroge-t-il. « C’est comme n’importe quel travail. Certains diront que vous ne savez pas écrire un bon papier, vous allez essayer de les faire mentir. Donc je fais tout ce qu’on me dit incapable de faire. »

Les principales remarques dont il fait l’objet – qui sont donc ses principaux axes de travail – aujourd’hui ? L’adresse à 3-points, avec ses 29% de réussite seulement alors qu’il était au-dessus des 40% l’an passée. L’altruisme aussi, avec ses 2.4 passes de moyenne, mais il est maintenant arrière à plein temps, son entraîneur John Beilein soulignant que « le nombre de passes n’est pas toujours un bon indicateur des prises de décisions. »

La défense ? Il y a du mieux aussi cette année. « On a dit que je n’étais pas un bon défenseur, et j’ai changé. Je bloque des gars, je défends sur certains des meilleurs joueurs de la ligue, qu’importe la taille ou le poste. »

« Au final, je suis moi-même. Je sais ce qui peut m’aider et ce qui aider l’équipe » assure-t-il. Et Kevin Love de rappeler qu’il est loin d’être un « produit fini » : « Il veut vraiment progresser et franchir un cap. Il en veut tellement que je pense qu’il va y arriver. On le surnomme « Young Bull », il y a bien une raison, c’est un énorme bosseur. Est-ce que sa sélection de tirs est parfois mauvaise ? Complètement. Mais il va continuer à progresser. Il a quoi, 20 ans ? C’est fou. »

Collin Sexton Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2018-19 CLE 82 32 43.1 40.2 83.9 0.7 2.2 2.9 3.0 2.3 0.5 2.3 0.1 16.7
2019-20 CLE 28 31 45.4 28.9 82.7 1.0 2.0 3.0 2.4 2.1 1.0 2.0 0.0 17.9
Total   110 31 43.7 37.6 83.6 0.8 2.2 2.9 2.8 2.2 0.7 2.2 0.1 17.0



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire