Bucks – Lakers : le patron, c’est Giannis Antetokounmpo !


C’est la plus grosse affiche de cette première partie de saison : pour la première fois, les deux meilleures équipes de la ligue s’affrontent. C’est aussi un duel entre le meilleur joueur du monde, LeBron James et le MVP en titre, Giannis Antetokounmpo.

Mais ce début de match est compliqué pour les deux équipes. Est-ce que c’est à cause de la pression et de l’attente autour de ce match ? Clairement, les deux équipes nous ont habitués à mieux. Pertes de balles, tirs ouverts ratés, mauvais timing dans les déplacements, Bucks et Lakers sont dans le dur.

Mais petit à petit ce match se débride. Défensivement, les Bucks cherchent à limiter l’impact de LeBron en lui coupant l’accès au cercle et en fermant la raquette, quitte à laisser libres les shooteurs. Ils doublent aussi sur Anthony Davis quand il a la balle avec notamment un Giannis Antetokounmpo qui tente d’imposer sa force physique face à Davis. Ça marche, car les deux stars des Lakers passent à côté de leur début de match.

En attaque, les coéquipiers de la star des Bucks font un peu mieux circuler le ballon que leurs adversaires. Seul petit bémol, leur manque d’adresse qui ne leur permet pas de punir la défense californienne. En sortie de banc, George Hill envoie deux bombes à 3-points et Antetokounmpo commence lui aussi à se mettre en condition (19-15).

Comme souvent, LeBron organise le jeu et implique ses coéquipiers. L’accès au cercle fermé, il libère Danny Green dans le corner. L’ancien shooteur des Raptors score et il permet à son équipe de ne pas être distancée malgré 12 minutes compliquées (23-17).

Les Bucks sortent les barbelés

Milwaukee continue de dominer cette rencontre. Même si LeBron tente de jouer un peu plus pour lui en attaque, il manque un joueur capable de créer et de scorer à côté des deux stars (Kyle Kuzma est toujours forfait…). Maladroits et sans idée en attaque, les Lakers ont aussi de gros manques en défense et notamment dans le repli défensif. Les Bucks adorent quand le match s’emballe et quand ils commencent à prendre des tirs en rythme sur des situations de transition, ils sont injouables. Antetokounmpo, Wes Matthews et Khris Middleton scorent à 3-points en première intention ou après une seule passe et les trois hommes enflamment la salle (43-24).

Frank Vogel va vite devoir trouver des solutions car ces Bucks font peur. Collectivement, il y a un monde d’écart entre les deux équipes. Brook Lopez score à 3-points puis dans la raquette. Ensuite, c’est Matthews qui se retrouve à la conclusion d’une très belle action collective. Cette équipe dégage une force collective sans comparaison avec le reste de la NBA.

Et malgré le coup de chaud de Danny Green, les Angelinos ont trop de manques des deux côtés du terrain pour pouvoir rivaliser au moins sur cette 1er période. A la pause, Milwaukee mène de 19 points (65-46).

Anthony Davis montre les muscles

Milwaukee commence cette deuxième période avec la même envie que la première. Le « mot » partage est toujours à la mode et les coéquipiers du Greak Freak n’hésitent jamais à faire la passe de plus pour trouver le camarade le mieux placé. Antetokounmpo se montre des deux côtés du terrain et George Hill continue son récital en sortie de banc… Que c’est dur pour les Lakers dont le banc n’apporte pas grand chose (80-61).

Mais les joueurs de Los Angeles ont la chance de posséder dans leur rang, deux joueurs incroyables. Anthony Davis et LeBron James ne sont pour l’instant pas au niveau de l’affiche, mais dans ce fin de 3equart temps, ils vont remettre leur équipe sur le droit chemin. King James va enfiler le costume de passeur et trouver sur plusieurs actions consécutives le coéquipier le mieux ouvert. Davis lui monte en puissance au niveau du scoring et sa sélection de tirs est nettement plus propre. Le natif de Chicago, trouvé par Rajon Rondo au alley oop, s’envole dans les airs pour conclure ce 3e acte sur un 20-9. En superstar qu’il est, Anthony Davis a relancé le suspense (89-81).

Giannis passe en mode MVP

Les Lakers ont le momentum, et les premières minutes de ce 4e quart temps vont être déterminantes. Et comme souvent, Giannis prend les choses en main. C’est lui qui score quatre points pour redonner 10 points d’avance aux siens mais c’est surtout lui qui provoque la 5e faute de LeBron James. Le MVP en titre est tout simplement trop fort pour ses adversaires. A chaque fois qu’il touche la balle, il se passe un truc. Il score un nouveau tir à 3-points puis il décale Middleton pour deux tirs autres tirs primés (103-88).

Les exploits de Davis ne changent pas grand chose. A chaque fois que les Lakers sont en mesure de revenir dans ce match, les Bucks trouvent la solution en attaque. Anthony Davis et LeBron James auront en seconde période réussi à trouver des solutions face à la défense des Bucks, mais Giannis et sa bande restent pour l’instant, la meilleure équipe de la NBA (111-104). Les Bucks ont joué trois fois les équipes de Los Angeles cette saison, et ils ont gagné trois fois. Ils sont les patrons de la NBA.

 

Bucks / 111 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
G. Antetokounmpo 32 11/19 5/8 7/10 3 8 11 7 5 1 4 1 34 39
K. Middleton 29 5/10 2/5 3/5 1 5 6 2 4 0 1 0 15 15
B. Lopez 33 3/8 0/3 4/4 0 4 4 2 4 4 1 3 10 17
W. Matthews 31 4/9 3/7 2/4 1 3 4 2 4 2 2 1 13 13
D. DiVincenzo 27 2/7 1/4 0/0 0 6 6 6 3 2 1 0 5 13
E. Ilyasova 17 1/2 0/1 0/0 1 2 3 2 1 2 1 0 2 7
R. Lopez 8 0/2 0/1 0/0 0 2 2 0 1 0 0 1 0 1
G. Hill 27 7/12 3/5 4/4 1 2 3 1 0 0 1 0 21 19
S. Brown 14 1/3 1/2 0/0 0 0 0 0 1 2 1 0 3 2
P. Connaughton 9 1/2 0/0 0/2 1 0 1 0 1 0 0 1 2 1
K. Korver 14 1/3 1/3 3/3 0 0 0 0 1 1 1 0 6 4
Total 36/77 16/39 23/32 8 32 40 22 25 14 13 7 111
Lakers / 104 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
A. Davis 43 11/25 0/6 14/17 3 7 10 5 4 1 1 3 36 37
L. James 37 8/19 3/7 2/2 0 12 12 11 5 0 4 0 21 29
J. McGee 17 2/2 0/0 0/0 1 2 3 0 3 0 1 2 4 8
D. Green 35 7/13 7/12 0/1 1 3 4 0 1 0 1 1 21 18
K. Caldwell-Pope 34 7/12 2/6 2/2 0 1 1 3 2 1 1 0 18 17
J. Dudley 4 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 2 0 1 0 0 -1
D. Howard 15 1/2 0/0 0/1 2 2 4 0 2 1 2 0 2 3
A. Bradley 18 0/2 0/1 0/0 0 2 2 1 1 0 2 0 0 -1
R. Rondo 18 1/3 0/1 0/0 0 2 2 3 3 1 5 0 2 1
A. Caruso 17 0/1 0/1 0/0 0 0 0 1 1 0 0 0 0 0
T. Daniels 3 0/1 0/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -1
Total 37/80 12/35 18/23 7 31 38 24 24 4 18 6 104



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire