Anthony Davis reconnaît qu’il n’était pas insensible à l’histoire des Knicks


C’est il y a presque un an, en janvier dernier, qu’Anthony Davis a officiellement demandé à ses dirigeants son départ des Pelicans, une annonce qui ne semblait qu’une question de temps dès le moment où il a engagé l’agent Rich Paul, principalement connu pour être le représentant de LeBron James et pour ses manoeuvres destinées à redonner aux joueurs le contrôle de leur destinée.

À l’époque, le bruit courait qu’il avait donné à New Orleans une liste de quatre équipes qui avait ses faveurs et, outre les Lakers, les Clippers et les Bucks, les Knicks en faisaient partie. Sauf que le principal intéressé avait alors démenti, expliquant qu’il se voyait jouer partout, tant que ce n’était plus aux Pelicans : « (…) Les 29 équipes sont sur ma liste. Je n’ai jamais donné de destination », avait-il déclaré à NBA TV.

« Jouer pour une telle organisation m’a toujours intéressé »

Récemment invité de la radio WFAN, Anthony Davis maintient cette version, tout en indiquant que sa réflexion l’avait mené à donner plus de considération à New York.

« Chaque équipe était dans ma liste à l’époque puis je l’ai réduite et [les Knicks] étaient parmi celles qui figuraient dans ma liste finale, a-t-il expliqué. Je parlais à plusieurs gars qui étaient toujours là-bas et jouer pour une telle organisation, surtout New York, était quelque chose qui m’a toujours intéressé. Melo a été là-bas, et au regard de l’histoire des Knicks, je pensais que je pouvais en effet faire partie de tout ça. »

Vu la situation des Knicks depuis plusieurs saisons, de la réputation de la franchise parmi les joueurs, de la manière dont Carmelo Anthony puis Kristaps Porzingis sont partis, et d’une situation sportive guère plus alléchante que New Orleans, il est difficile de comprendre la motivation d’Anthony Davis, si ce qu’il dit est vrai. Sauf s’il s’agissait de privilégier un grand marché… ce qu’il a fait par la suite en arrivant aux Lakers, dans une situation en revanche plus confortable, ne serait-ce que par la présence de LeBron James.

« Je pense avoir fait ce qui est le mieux pour moi »

Dans le même temps, cet épisode a attiré les foudres médiatiques sur Anthony Davis, critiqué pour sa volonté de partir, que ce soit par des stars comme Kareem Abdul-Jabbar ou, bien évidemment, par les fans des Pelicans. Hué la saison passée lors de ses apparitions sur le terrain ou il y a une quinzaine de jours, lors de son retour à New Orleans, l’intérieur assume tout de même ses actions et son historique avec les Pelicans.

« Pour être honnête, je ne m’en souciais pas vraiment (l’an passé), assure-t-il. Chacun a le droit d’avoir son opinion mais je pense avoir fait ce qui est le mieux pour moi. Je pense que j’ai géré et abordé ça comme il fallait. Évidement, beaucoup de gens étaient en colère car ce sont des fans de ce sport et de l’équipe, et à chaque fois que quelqu’un dit ne pas vouloir être quelque part, il y aura de l’animosité. Je m’y attendais. Les matchs que j’ai joués, j’ai tout de même essayé de tout donner et lorsque je ne jouais pas, j’ai essayé de soutenir mes coéquipiers et de les aider par n’importe quel moyen. »



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire