La NBA commence à connaître la Lettonie par coeur


C’est sans doute une nouvelle qui fait la une de la presse sportive en Lettonie. Deux compatriotes ont foulé, sous le même maillot, un parquet NBA dans la rencontre entre Washington et Chicago. Ce sont Davis Bertans et Anzejs Pasecniks avec les Wizards.

Une réelle performance pour un pays qui ne compte même pas deux millions d’habitants. « Vous ne pouvez pas imaginer à quel point les chances de vivre ça étaient réduites », commente D’avis Bertans sur NBC Sports. « C’est une incroyable sensation. Cela montre que le basket grandit très rapidement en Lettonie. »

Si on ajoute aux deux joueurs de la capitale Kristaps Porzingis à Dallas et Rodion Kurucs à Brooklyn, on obtient alors un contingent de quatre joueurs, ce qui est énorme pour un si petit pays. Les trois pays « étrangers » les plus représentés en NBA sont d’une toute autre taille démographique : le Canada, l’Australie ou encore la France.

« Chaque fois qu’une chose importante se produit, tous les Lettons sont heureux », commente Pasecniks, qui était jusque-là en G-League, et a compilé 9 points et 8 rebonds pour son premier match NBA. Scott Brooks a salué la performance de son pivot. « Il a été très bon. Il en impose près du panier et il a de bonnes mains. Il sait jouer, faire de bonnes passes, de bonnes lectures et il va progresser. On va continuer de lui apporter de la confiance. »

Pour possiblement voir trois Lettons sur un parquet, ce qui serait inédit donc, il faudra attendre l’année prochaine puisque les Wizards affronteront les Nets et les Mavericks en février et mars 2020.



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire