François Hollande se considère comme « la première victime » d’Emmanuel Macron




C’est l’étonnante réponse de l’ex-président de la République, interrogé sur sa responsabilité vis-à-vis de l’arrivée au pouvoir de son successeur.



nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire