Carmelo Anthony séduit les Blazers par… sa défense !


Même si on l’a vu en retard sur Cameron Johnson ou oublier des écrans au rebond dans le money time, Carmelo Anthony a reçu des compliments pour sa défense face aux Suns. Ailier-fort, il se retrouve face à de nombreux adversaires, notamment après des pick-and-roll, et il doit aussi anticiper les aides pour épauler ses arrières ou Hassan Whiteside sous le cercle. Clairement, « Melo » se doit d’être actif, et son coach lui rend hommage.

« Je le dis depuis le début : depuis qu’il est avec nous, il est très efficace en défense » assure Terry Stotts, interrogé par The Athletic. « Il voit le jeu, il parle, il anticipe les choses… comme ce soir, il était alerte, et il a anticipé les actions, et ses qualités athlétiques lui ont permis de bien défendre. »

Selon un assistant, Carmelo Anthony est tout simplement le défenseur le plus bavard de Portland depuis qu’il est en poste, soit depuis… 2012. « Je pense que lorsqu’on parle de ce que peut apporter Melo, on parle automatiquement de l’attaque, mais dès qu’il est entré sur le terrain avec nous, sa communication depuis le poste d’ailier nous a beaucoup aidés » commente Damian Lillard. « Même s’il ne nous a pas transformés en une grande équipe défensive, notre communication progresse, et ça oblige les autres à réagir, et ils se mettent aussi à parler. »

« Ça devient une histoire et ça vous colle à la peau pour la carrière »

Pour Melo, il n’y a rien de sorcier de son côté, et il a le sentiment d’avoir toujours défendu comme ça. « J’ai toujours fait ça… Je pense que les gens sélectionnent ce dont ils ont envie de parler, et ils le mettent en avant » explique-t-il à propos de sa réputation. « Mais j’ai toujours fait ça. Je pense que c’est juste davantage commenté, mais j’ai toujours été comme ça et j’ai toujours parlé. »

Côté Suns, on a insisté sur Melo, notamment avec Dario Saric, mais par trois fois, l’ancien scoreur des Knicks en est sorti gagnant. « Vous savez comment ça se passe… Les gens parlent de ça tout le temps, même si ce n’est pas forcément vrai » regrette Damian Lillard à propos de la faiblesse défensive de son coéquipier. « Parfois, l’article est là pour taper sur quelqu’un, puis ça devient une histoire et ça vous colle à la peau pour la carrière. Mais ça ne veut pas dire qu’il est incapable de défendre, et qu’il n’est pas capable de réussir de grandes choses comme ce soir. »

De toute façon, Carmelo Anthony assure qu’il est désormais hermétique aux critiques, et seul l’avis des coaches et des coéquipiers compte. « Ce sont les seules personnes dont je me préoccupe. Mes coéquipiers sont les seuls qui peuvent me dire si ce que je fais est bien ou mal car ils sont avec moi au quotidien, pour chaque possession de chaque match et à l’entraînement, et ils savent exactement ce qu’il en est. »

Carmelo Anthony Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2003-04 DEN 82 37 42.6 32.2 77.7 2.2 3.8 6.1 2.8 2.7 1.2 3.0 0.5 21.0
2004-05 DEN 75 35 43.1 26.6 79.6 1.9 3.8 5.7 2.6 3.1 0.9 3.0 0.4 20.8
2005-06 DEN 80 37 48.1 24.3 80.8 1.5 3.4 4.9 2.7 2.9 1.1 2.7 0.5 26.5
2006-07 DEN 65 38 47.6 26.8 80.8 2.2 3.8 6.0 3.8 3.1 1.2 3.6 0.4 28.9
2007-08 DEN 77 36 49.2 35.4 78.6 2.3 5.1 7.4 3.4 3.3 1.3 3.3 0.5 25.7
2008-09 DEN 66 35 44.3 37.1 79.3 1.6 5.2 6.8 3.4 3.0 1.1 3.0 0.4 22.8
2009-10 DEN 69 38 45.8 31.6 83.0 2.2 4.4 6.6 3.2 3.3 1.3 3.0 0.4 28.2
2010-11 * All Teams 77 36 45.5 37.8 83.8 1.5 5.8 7.3 2.9 2.9 0.9 2.7 0.6 25.6
2010-11 * DEN 50 36 45.2 33.3 82.3 1.5 6.1 7.6 2.8 2.7 0.9 2.8 0.6 25.2
2010-11 * NYK 27 36 46.1 42.4 87.2 1.5 5.2 6.7 3.0 3.3 0.9 2.4 0.6 26.3
2011-12 NYK 55 34 43.0 33.5 80.4 1.6 4.7 6.3 3.6 2.8 1.1 2.6 0.4 22.6
2012-13 NYK 67 37 44.9 37.9 83.0 2.0 4.9 6.9 2.6 3.1 0.8 2.6 0.5 28.7
2013-14 NYK 77 39 45.2 40.2 84.8 1.9 6.2 8.1 3.1 2.9 1.2 2.6 0.7 27.4
2014-15 NYK 40 36 44.4 34.1 79.7 1.8 4.8 6.6 3.1 2.2 1.0 2.2 0.4 24.2
2015-16 NYK 72 35 43.4 33.9 82.9 1.4 6.4 7.7 4.2 2.5 0.9 2.4 0.5 21.9
2016-17 NYK 74 34 43.3 35.9 83.3 0.8 5.1 5.9 2.9 2.7 0.8 2.1 0.5 22.4
2017-18 OKC 78 32 40.4 35.7 76.7 0.9 5.0 5.8 1.3 2.5 0.6 1.3 0.6 16.2
2018-19 HOU 10 29 40.5 32.8 68.2 0.9 4.5 5.4 0.5 3.2 0.4 0.8 0.7 13.4
2019-20 POR 12 32 41.5 39.6 81.1 0.8 5.1 5.9 1.3 3.0 1.3 2.2 0.4 16.3
Total   1076 36 44.8 34.8 81.1 1.7 4.8 6.5 3.0 2.9 1.0 2.7 0.5 23.9



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire