J.J. Redick ému de voir la carrière de Markelle Fultz relancée


Malgré la défaite concédée par New Orleans contre Orlando, J.J. Redick était ravi de retrouver son ancien coéquipier à Philadelphie, Markelle Fultz. Si l’état de santé de ce dernier a empêché les deux joueurs d’être souvent ensemble sur le terrain lors de leurs deux saisons en Pennsylvanie, son aîné a toujours pris soin de protéger le n°1 de la Draft 2017. On se souvient même que l’an passé, il était allé jusqu’à sermonner des journalistes attroupés pour scruter la mécanique de tir de l’ancienne star de Washington à l’entraînement : « Le gosse n’a que 19 ans, putain, les mecs. Sérieusement, vous êtes tous malades« , avait-il alors lancé.

À l’issue de la rencontre, c’est J.J. Redick lui-même qui s’est déplacé vers le vestiaire des visiteurs pour saluer son ancien coéquipier, en vain puisque celui-ci avait déjà quitté l’arène. Preuve de son attachement, d’après The Athletic, le vétéran a de fait couru jusqu’au bus du Magic pour le retrouver, cette fois avec plus de réussite.

« Je tiens à lui, » confirmait le Pelican après leur discussion. « Je me soucie de sa personne. Je pense que c’est un jeune homme formidable, qu’il a un esprit incroyable et je pense qu’avec tout ce qu’il a traversé, cet esprit s’est un peu ébranlé. De le voir revenir signifie beaucoup pour moi. »

« Il y avait une pression incroyable sur lui »

Guère aidé par son statut de premier choix de la Draft, Markelle Fultz a en effet connu deux premières campagnes compliquées, victime d’une blessure à l’épaule mal identifiée et des projecteurs impitoyables de la NBA.

Désormais à Orlando, l’arrière retrouve des sensations et revit, s’imposant peu à peu comme un joker offensif précieux pour le Magic (11.6 points à 47.6% et 4.2 passes en 26 minutes de jeu par match). Pour le joueur des Pelicans, ce regain de confiance n’avait rien d’acquis.

« Je sais qu’il aime le jeu, » a insisté J.J. Redick, « donc je veux juste le voir prendre du plaisir. Parfois, le chemin ou l’ascension pour devenir une star ne se produit pas aussi rapidement pour certains gars et il a dû faire avec un petit contretemps mais je m’attends à ce qu’il ait une grande carrière (…) Parmi ceux qui ont été mes coéquipiers, c’est l’une des situations les plus dures à traverser. Ne pas faire confiance à son talent, penser ne pas être apte à aller sur le terrain et pouvoir avoir un impact à cause de quelque chose liée à votre corps est incroyablement, incroyablement, frustrant. Je pense qu’il a géré ça du mieux possible et en plus de tout ça, il y avait cette pression incroyable sur lui avec son statut de premier choix et, évidemment, les médias et les fans de Philly. J’ai ressenti beaucoup d’empathie pour lui lors de l’année et demie passée ensemble. »

Et comme il l’a encore démontré la nuit dernière face aux Pelicans (10 points à 4/6 au tir, 7 passes), et notamment lors de sa sublime feinte de passe sur Jrue Holiday pour monter au dunk, Markelle Fultz pourrait bien avoir entamé son « ascension pour devenir une star ».

Markelle Fultz Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2017-18 PHL 14 18 40.5 0.0 47.6 0.9 2.3 3.1 3.8 1.6 0.8 1.2 0.3 7.1
2018-19 PHL 19 23 41.9 28.6 56.8 1.4 2.3 3.7 3.1 2.7 0.9 1.3 0.3 8.2
2019-20 ORL 24 26 47.1 22.5 79.2 0.4 2.3 2.8 4.1 2.1 1.2 1.8 0.2 11.7
Total   57 23 44.1 23.6 65.8 0.8 2.3 3.2 3.7 2.2 1.0 1.5 0.2 9.4



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire