Enfin un peu d’adversité pour les Bucks


« Après le match de ce soir, je crois qu’on a juste besoin de respirer un bon coup, nous reposer un peu, savourer le fait d’avoir remporté 18 matchs de suite, ce qui reste quelque chose de spécial. Et puis demain on reviendra à l’entraînement et on commencera à se concentrer sur les Lakers ».

Parole de vétéran, signée George Hill : les Bucks ont perdu cette nuit face aux Mavs mais ils veulent remonter en selle au plus vite. Comme le rappelle Kyle Korver, la saison est longue et l’idée est de ne pas se voir trop beaux dans les victoires ni trop bas dans les défaites.

« C’est la NBA qui est comme ça. Tu ne peux pas enchaîner les hauts et les bas match après match. Ça devient les montagnes russes et à la fin, tu seras juste épuisé. On l’est de toute façon. La saison est longue, mais ce qu’il faut, c’est apprendre à s’y habituer ».

Éviter la Giannis-dépendance

Après avoir enchaîné tant de victoires, l’objectif est que le retour sur terre soit le plus léger possible. Face à Dallas, Milwaukee s’est tout simplement trop reposé sur son MVP en titre. Lorsqu’il était sur le parquet, le « Greek Freak » a contribué directement à 59 des 82 points de son équipe. Or ce qui fait la force du leader de la conférence Est, c’est justement la façon dont la star des Bucks a été entourée et leur apport à chaque match.

Privé d’Eric Bledsoe, absent pour deux semaines, Giannis Antetokounmpo a tout tenté en scorant notamment 48 points, ce qui ne l’empêche pas, lui aussi, de se remettre en question et d’essayer de voir le positif.

« Au bout du compte, mon père et mon frère disent toujours : « Pour s’améliorer, il faut faire face à l’adversité », rappelle le n°34 de Milwaukee. Ça commence par le leader de l’équipe jusqu’au dernier joueur. On doit revoir ce qu’on a fait de mauvais. Je dois monter d’un cran en défense, être vraiment meilleur sur ce point pour aider mon équipe et ça ira ».

Les Lakers, un très gros morceau

Par chance, les joueurs de coach Mike Budenholzer vont avoir deux jours complets pour préparer la venue des Lakers pour le premier vrai gros choc de ce début de saison entre les deux leaders de chaque conférence. Alors qu’ils avaient relativement été épargnés pendant leur série victorieuse, les Bucks vont se mesurer à ce qui se fait de mieux.

« Clairement, ça va être un bon match, un bon test pour nous, ajoute Giannis Antetokounmpo. Les Lakers sont l’une des meilleures équipes de la ligue. On devra tout donner, jouer un bon basket, faire bouger le ballon. En tant qu’équipe, on ne veut pas perdre deux matchs de suite ».

Ce serait en effet la première fois en saison régulière que les Bucks enchaîneraient deux défaites sous l’ère Budenholzer. Et en même temps, ce ne serait pas un drame si ça arrivait. Surtout qu’il y aura du très lourd en face, avec notamment la paire James-Davis qui écrase tout sur son passage actuellement et qui est, elle aussi, très bien épaulée. « Ils ont deux des cinq meilleurs joueurs du monde donc… », conclut la star grecque.

Vivement jeudi !



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire