Aux côtés de Domantas Sabonis, Myles Turner se cherche encore


Un premier dribble dos au cercle, un deuxième pour enfoncer son vis-à-vis, puis un « turnaround ». Myles Turner venait de scorer sans problème au poste, face à Michael Kidd-Gilchrist. Dans ce match face aux Hornets, Indiana a profité d’un « mismatch » concédé par la défense adverse. « Myles fait 2m11, » rappelle Malcolm Brogdon. « Il peut shooter face à des gars plus petits. »

Ce soir-là, alors que Bismack Biyombo s’occupait de Domantas Sabonis, Myles Turner se retrouvait avec Cody Zeller ou « MKG » sur le dos. Ce n’est pas la première fois cette fois que le pivot adverse se retrouve à défendre sur le Lituanien, imposant à un joueur plus petit de s’occuper de Myles Turner. Ce constat était moins vrai la saison passée pour les Pacers qui évoluaient avec Thaddeus Young comme poste 4 titulaire.

Une adresse longue distance moyenne

Un ajustement qui parait logique tant le pivot de Team USA cet été ne se comporte plus vraiment comme un poste 5. Myles Turner passe en effet le plus clair de son temps en périphérie, à écarter le jeu. Il n’a d’ailleurs jamais shooté autant derrière l’arc, après plus de quatre tentatives par match et une réussite mitigée (32%).

« Il essaie de s’ajuster à sa position sur le terrain, où jouer, » constate son coach Nate McMillan. « Avec Domas et lui ensemble sur le terrain, il fait le plus gros sacrifice en jouant en quelque sorte sur un autre poste offensivement. C’est lié au fait d’avoir deux grands qui jouent au poste 5. »

En introduisant le Lituanien dans le cinq, alors qu’il était sixième homme l’an passé, les Pacers ont développé une machine à double-double encore plus constante. Domantas Sabonis ne se repose, lui, quasiment pas sur le tir primé mais son jeu de passe en fait un rouage essentiel dans l’attaque des Pacers. Au détriment d’un Myles Turner donc, de moins en moins mobilisé dans le jeu, en particulier poste bas, afin d’éviter un embouteillage dans la peinture.

Plus de ballons au poste ?

Résultat : si l’intérieur reste une force dissuasive en défense, à temps de jeu égal, il connait sa plus faible production aux points et au rebonds, et en adresse. Son impact passe sans doute par davantage de ballons près du cercle, pour profiter d’un avantage de taille évoqué plus haut.

« Je fais 15 centimètres de plus qu’eux, » évalue Myles Turner par rapport à ses défenseurs. « Beaucoup d’équipes vont défendre sur moi avec des joueurs plus petits donc je dois profiter des « mismatch ». » « Ça dépend de T.J. (McConnell) et moi de le servir dans ses zones préférentielles, » note ainsi Malcolm Brogdon. Il n’est jamais meilleur que lorsqu’il n’hésite pas. Sur ces derniers matches, il joue en confiance, il joue très bien. »

« Sur certaines possessions ces derniers matches, il a pris son temps et shooté au-dessus du défenseur, » remarque Nate McMillan. « Il n’a pas essayé de remporter son duel sur la vitesse. Il s’est montré plus patient au poste, balle en main. » Le coach n’oublie pas non plus de souligner que son équipe est « efficace » avec un seul intérieur sur le parquet : « Différentes rotations sont possibles pour donner à ces gars l’opportunité d’avoir leurs espaces. »

Nate McMillan a d’ailleurs fait évoluer ses rotations pour moins associer Myles Turner et Domantas Sabonis ces derniers temps, et ainsi permettre au premier de retrouver son poste naturel en attaque. Jusqu’à fin novembre, les deux pivots passaient ainsi 22 minutes sur le parquet ensemble à chaque match. En décembre ? Seulement 16…

Myles Turner Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2015-16 IND 60 23 49.8 21.4 72.7 1.1 4.4 5.5 0.7 2.6 0.4 1.1 1.4 10.3
2016-17 IND 81 31 51.0 34.5 80.9 1.7 5.6 7.3 1.3 3.2 0.9 1.3 2.1 14.5
2017-18 IND 65 28 47.9 35.7 77.7 1.4 5.0 6.4 1.3 2.9 0.6 1.5 1.8 12.7
2018-19 IND 74 29 48.7 38.8 73.6 1.4 5.8 7.2 1.6 2.6 0.8 1.4 2.7 13.3
2019-20 IND 18 30 42.4 32.9 73.7 1.5 4.0 5.5 1.2 2.6 0.6 1.7 2.2 10.9
Total   298 28 49.0 35.8 77.0 1.4 5.2 6.6 1.2 2.8 0.7 1.3 2.1 12.8



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire