La françoisderugysation de Jean-Paul Delevoye



« Je n’en veux à personne sauf à moi, quand je fais une erreur, je l’assume (…). J’ai réparé mon erreur et j’aimerais continuer à défendre et soutenir ce projet (…). Si mon erreur doit desservir la réforme, j’en tirerai les conséquences. (Jean-Paul Delevoye, « Le Monde », le 14 décembre 2019). Avec les grèves qui paralysent l'économie du pays, le gouvernement n’avait vraiment pas besoin de cette « affaire » (qui (…)


Politique



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire