Il y a 13 ans, le Madison Square Garden se transformait en ring !


Avant de rejoindre les Knicks en 2011 après un interminable feuilleton, Carmelo Anthony était le joueur vedette des Nuggets. Un vrai franchise player épaulé notamment de JR Smith, et ce 16 décembre 2006, ils vont prendre part à l’une des plus grosses bagarres de l’histoire de la NBA.

Des coups, des provocations et une melée quasi générale qui débouchent sur des expulsions et des suspensions dans la Mecque du basket. Et ce deux ans après la tristement célèbre baston entre les Pacers et les Pistons.

Tout part d’une faute comme 2 ans avant…

Comme au Palace d’Auburn Hills, les événements surviennent alors que le match est plié (100-119) et qu’il ne reste qu’une poignée de secondes à jouer…

Sur une contre attaque de J.R Smith, Mardy Collins vient clouer au sol l’arrière des Nuggets. Évidemment le Nugget se révèle de suite pour s’expliquer, Carmelo Anthony suit rapidement alors que Nate Robinson invective les deux joueurs de Denver. Une attitude qui ulcère Smith, qui lui saute dessus et l’accrochage se déplace dans les premiers rangs du Madison Square Garden.

Quelques secondes de folie plus tard, tout semble s’être calmé mais Melo, dans un excès de bêtise, vient mettre un coup de poing en plein visage de Collins pour ensuite s’enfuir. Jarred Jeffries surgit mais beaucoup de joueurs et coaches retiennent l’ailier afin qu’il ne fasse pas pire que Melo.

Quand tout est redevenu calme ou presque, les dix joueurs alors présents sur le terrain sont exclus par les arbitres, dont le célèbre Dick Bavetta. Les sanctions de la NBA ne mettent pas longtemps à tomber : 47 matches de suspension au total dont 15 pour Anthony.

Anthony et Smith rejoindront New York

Smith et Robinson seront interdits de terrain pendant 10 matches, Collins 6, Jeffries 4, enfin Nene et Jerome James ne prendront qu’un match. Les deux franchises écoperont d’une facture de 500 000 dollars.

Le lendemain, les Nuggets réaliseront le transfert le plus spectaculaire de la saison en faisant venir Allen Iverson de Philadelphie. Anthony, au moment des faits, était le meilleur marqueur de la ligue avec 31.6 pts par match et son image va être ternie pendant plusieurs semaines. Ironie de l’histoire, Carmelo Anthony et J.R Smith joueront ensuite aux Knicks de New York…



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire