Grands débuts et retrouvailles attendues



  • Flamengo fait ses débuts en Coupe du Monde des Clubs contre Al Hilal
  • Match de retrouvailles entre vieilles connaissances
  • Al Sadd et l’Espérance ouvriront les débats en match de classement

La Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2019 atteint la mi-parcours avec l’entrée en lice de l’un des favoris. Flamengo arrive à Doha avec l’envie d’ajouter la cerise sur le gâteau d’une saison historique qui inclut, outre la conquête de sa deuxième Copa Libertadores après celle de 1981, un triomphe dans le Brasileirao. Le Mengão vient de voir sa série d’invincibilité de 28 matches s’achever lors de son dernier match au Brésil. C’est l’un des espoirs auxquels ce raccrochera Al Hilal pour tenter de créer la surprise et d’atteindre la finale.

En guise d’apéritif, le représentant du pays hôte, Al Sadd, tentera d’accrocher la cinquième place contre une formation qui avait terminé à ce rang lors de la dernière édition de l’épreuve, à savoir l’Espérance. Dominateurs sur le continent africain, les Sang et Or trébuchent toujours en Coupe du Monde des Clubs.

📅 À l’affiche

  • Match pour la cinquième place

Al Sadd – Espérance Sportive de Tunis_
17 décembre, Khalifa International Stadium, 17h30 heure locale_

  • Première demi-finale

Flamengo – Al Hilal_
17 décembre, Khalifa International Stadium, 20h30 heure locale_

🤓 À savoir


Retrouvailles : La première demi-finale de la Coupe du Monde des Clubs sera spéciale pour Flamengo et Al Hilal, mais encore plus pour le milieu de terrain colombien Gustavo Cuellar et son entraîneur Jorge Jesus. Le premier a disputé la Copa Libertadores avec le Mengão jusqu’aux quarts de finale, après quoi il a été transféré à Al Hilal. De son côté, l’entraîneur portugais a entraîné l’Al Hilal de Bafétimbi Gomis avant de prendre les rênes du club brésilien et de l’aider à réaliser l’une des meilleures saisons de son histoire.

Duel de buteurs : Dans ce type de tournoi court et sans marge d’erreur, il est important de disposer d’un attaquant en forme, ce qui est le cas de Flamengo et Al Hilal. Gabriel Barbosa Gabigol et Bafétimbi Gomis ont tous deux marqué huit buts lors de leurs 10 dernières apparitions, dont certains importants. Le Brésilien a inscrit le doublé qui a offert la Libertadores à Flamengo. Quant au dernier but du Français, il a permis de qualifier la formation saoudienne pour les demi-finales.

🔎 À surveiller


Anice Badri (ES Tunis) : Contre Al Hilal, il a été le meilleur du Taraji. Le jeu offensif des Tunisiens est presque toujours passé par lui. Il s’est également procuré une occasion qui aurait pu changer le cours du match s’il avait réussi à la convertir. Il allie technique, habilité des deux pieds et vision du jeu. Après le départ de Youcef Belaïli, il est le moteur de l’Espérance.

Bafétimbi Gomis (Al Hilal) : Son coup de patte a permis aux Saoudiens d’atteindre les demi-finales. Meilleur buteur de la Ligue des champions de l’AFC, Gomis est entrée en jeu à la 65ème minute et il ne lui en a fallu que huit de plus pour marquer, en éliminant un défenseur d’une pichenette avant de trouver le chemin des filets. Les chances d’Al Hilal de surprendre Flamengo pourraient dépendre de la performance du Français.

Al Hilal v Esperance Sportive de Tunis - FIFA Club World Cup Qatar 2019

📱 À suivre : #ClubWC sur…

Twitter | Facebook | Instagram





Fifa

A lire aussi

Laisser un commentaire