Brooklyn demande de la patience pour juger Kyrie Irving


Le début de saison de Kyrie Irving est pour le moins contrasté. Sur le plan individuel, avec 28.5 points, 7.2 passes et 5.4 rebonds de moyenne, l’ancien de Cleveland et Boston n’a pas manqué ses onze premiers matches avec sa nouvelle franchise.

Néanmoins, sa blessure à épaule, donc son match manqué à Boston pour ses retrouvailles avec les Celtics, sa communication parfois difficilement lisible et les performances des Nets, bien meilleures sans lui, ont brouillé les premiers mois de compétition de Brooklyn. Sean Marks a donc pris la parole pour le défendre. Il a d’abord commencé sur les pépins physiques.

« Le calendrier pour son retour lui appartient, c’est selon son corps et sa rééducation », rappelle le GM des Nets à Yahoo! Sports. « Cela peut arriver vite, comme lentement. Vu le moment de la saison, et notre avenir commun sur les deux prochaines saisons, il n’y a pas besoin de forcer pour revenir trop tôt. Surtout pour un joueur de ce niveau. Il est donc assez clair que Kyrie n’a pas raté deux semaines de compétition pour simplement éviter ce match à Boston. Il est vraiment blessé. »

Comme l’équipe tourne plutôt bien sans lui – mieux même statistiquement – pas question de précipiter les choses pour Marks. Mais nul besoin non plus de penser que les Nets sont meilleurs sans Kyrie Irving.

« On a vu, en début de saison, à quel point Kyrie est compétitif quand il est en pleine santé. Il veut revenir à 100% donc c’est à mettre à son crédit. Ne jugeons pas un livre à sa couverture, ou une saison à ses cinq ou dix premiers matches. C’est un joueur unique, il n’y a pas de débat là-dessus. Son talent parle pour lui. Maintenant, et Kyrie le dit, le plus important, ce sont les victoires. Il serait le premier à échanger ses 50 points pour une victoire. »

Les blessures de Caris LeVert et Kyrie Irving ont donc ralenti la progression des Nets, sans oublier bien évidemment qu’un certain Kevin Durant est en tenue civile sur le banc, avant un retour la saison prochaine. Ce qui explique que Sean Marks conserve une vision sur le long terme.

« Je mentirais si je disais non », répond le GM quand on lui demande s’il est impatient de voir Kyrie Irving et Kevin Durant ensemble sur un parquet. « Personne ne sait à quoi ça va ressembler, pas même moi. On n’est même pas à la moitié du chemin. En attendant, on a mis en place une équipe qui ne lâche rien et si on ne veut jamais voir des joueurs se blesser, c’est également une opportunité pour les autres joueurs. »

Kyrie Irving Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2011-12 CLE 51 31 46.9 39.9 87.2 0.9 2.9 3.8 5.4 2.2 1.1 3.1 0.4 18.5
2012-13 CLE 59 35 45.2 39.1 85.5 0.6 3.1 3.7 5.9 2.5 1.5 3.2 0.4 22.5
2013-14 CLE 71 35 43.0 35.8 86.1 0.7 2.9 3.7 6.1 2.3 1.5 2.7 0.3 20.8
2014-15 CLE 75 36 46.8 41.5 86.3 0.7 2.4 3.2 5.2 2.0 1.5 2.5 0.3 21.7
2015-16 CLE 53 32 44.8 32.2 88.5 0.8 2.1 3.0 4.7 2.0 1.1 2.3 0.3 19.6
2016-17 CLE 72 35 47.3 40.1 90.5 0.7 2.5 3.2 5.8 2.2 1.2 2.5 0.3 25.2
2017-18 BOS 60 32 49.1 40.8 88.9 0.6 3.2 3.8 5.1 2.0 1.1 2.3 0.3 24.4
2018-19 BOS 67 33 48.7 40.1 87.3 1.1 3.9 5.0 6.9 2.5 1.5 2.6 0.5 23.8
2019-20 BRK 11 34 44.4 34.1 93.7 0.9 4.5 5.4 7.2 2.9 1.1 2.4 0.6 28.6
Total   519 34 46.5 38.8 87.7 0.8 2.9 3.7 5.7 2.2 1.3 2.6 0.4 22.4



basketusa

A lire aussi

Laisser un commentaire